A cause de son soutien à la résistance palestinienne : Facebook ferme la page du parti communiste libanais pour… terrorisme !

A cause de son soutien à la résistance palestinienne : Facebook ferme la page du parti communiste libanais pour… terrorisme !

Le Parti communiste libanais (PCL) a affirmé ce mercredi que Facebook a fermé la veille (mardi) sa page de la formation, sous prétexte de «soutien au terrorisme» et d’«incitation au meurtre», après des publications soutenant les Palestiniens contre les attaques israéliennes à Jérusalem et Gaza.

Le PCL a dénoncé une «position politique biaisée en faveur du récit sioniste qui vise à faire taire toutes les voix opposées et à désigner tout mouvement de résistance et tout soulèvement du peuple palestinien comme terroriste».  «Nous appelons un meurtre un meurtre, une occupation une occupation, un massacre un massacre (…). Nous en sommes fiers et nous ne nous en excusons pas», a affirmé le PCL dans un communiqué.

«La guerre médiatique n’est qu’une partie de la confrontation avec le sionisme», a également estimé le parti, dénonçant des «restrictions politiques imposées par des entreprises privées avec leurs agendas».

Le PCL a enfin proposé une nouvelle page Facebook à cette adresse. Le puissant lobby sioniste planétaire impose son diktat sur les réseaux sociaux, et Internet, devenus absolument incontournables.

Il fait que les atroces crimes néo-nazis des occupants sionistes sont passés sous silence, alors que le moindre acte de résistance, ou de légitime défendre, même à l’aide de moyens dérisoire face à la puissance de feu déployée tous azimuts par l’entité sioniste, est assimilé à du terrorisme. Quelle triste époque nous vivons !

Ali Oussi