Abdelaziz Djerad : « la nouvelle Constitution permettra des réformes profondes et structurelles »

Abdelaziz Djerad : « la nouvelle Constitution permettra des réformes profondes et structurelles »
Intervenant ce samedi12 septembre,  au Conseil de la nation, le Premier ministre, a présenté le projet de révision de la Constitution devant les sénateurs avant qu’il ne soit soumis à l’approbation de ses derniers.
Dans son intervention, Abdelaziz Djerad, a en effet, affirmé que la nouvelle Constitution permettra le lancement de réformes « profondes » et « structurelles » à tous les niveaux de l’Etat algérien. Des réformes qui garantiront une meilleure qualité de vie aux citoyens.
Selon lui, ce projet de révision de Constitution consacre l’attachement de notre pays à son appartenance arabo-musulmane, mais aussi berbère.
De plus, il garantirait, si jamais il était approuvé lors du référendum du 1 novembre prochain, l’indépendance de la Justice. « Elle sera à l’image des autres institutions au service du peuple », a-t-il précisé.
Abdelaziz Djerad a également assuré qu’une importance sera accordée aux assemblées élue, qu’elles soient nationales ou locales. Car, a-t-il ajouté, il y aura une véritable « séparation » entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.