Abdelaziz Djerad encense  la communauté estudiantine : « le pari de l’étudiant est de préserver notre souveraineté ».

Abdelaziz Djerad encense  la communauté estudiantine : « le pari de l’étudiant est de préserver notre souveraineté ».

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a déclaré qu’après la pandémie du Coronavirus, «l’une des priorités de l’Algérie est de maintenir l’équilibre économique et social ».

A ce propos, le Premier ministre a ajouté, en marge de sa supervision de la commémoration du 65e anniversaire de la journée nationale des étudiants, « nous avons refusé d’aller au Fonds monétaire international, et l’Algérie ne se soumettra pas économiquement parce qu’elle est souveraine.

Évoquant l’événement du jour, le Premier ministre a expliqué que l’université contribue à la construction de l’Algérie à différents niveaux.

Dans le même contexte, le ministre a révélé que la mémoire du 19 mai 1956 est la porte d’entrée pour préserver la souveraineté nationale et que « le pari de l’étudiant aujourd’hui est de préserver notre souveraineté ».

Le Premier ministre a également indiqué à cette occasion que «  les étudiants ont le droit de défendre leurs idées, de se former et de participer à la vie politique ».

Ferhat Zafane