Abdelkayoum Ladraa: « Nous travaillons pour introduire de nouvelles spécialités du tourisme au niveau des universités »

Abdelkayoum Ladraa: « Nous travaillons pour introduire de nouvelles spécialités du tourisme au niveau des universités »

Abordé en marge de la rencontre qui a eu lieu aujourd’hui, entre le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et e celui du tourisme, de l’artisanat et du travail familial, le directeur général de l’Ecole nationale supérieure du tourisme (ENST), Abdelkayoum Ladraa, a précisé à la Patrie News, que cette rencontre entre dans le  cadre de la convention signée, le 25 mars dernier, entre les deux ministères pour introduire la formation cognitive et scientifique dans les établissements relevant du secteur du tourisme.

« Cette rencontre entre dans le cadre de la convention signée entre nos deux ministères au mois de mars dernier. Pour le secteur du tourisme, nous avons la formation touristique à travers l’école nationale supérieure du tourisme et deux instituts au niveau de Boussaâda et Tizi-Ouzou.

Les deux instituts forment des TS et des TS supérieurs, et la seule école sous tutelle pédagogique de l’Enseignement supérieur, c’est l’école nationale supérieure du tourisme. Nous formons quatre spécialités les Masters managements des entreprises touristiques, licences avec quatre spécialités, le management développement durable, management de restauration, management d’hébergent, et enfin la gestion des agences de voyages et de tourisme » a tenu à nous préciser Abdelkayoum Ladraa, soulignant également que cette rencontre leur permettra d’avoir d’autres opportunités avec le ministère de l’enseignement supérieur, à travers plus de 19 universités qui assurent des formations dans le domaine touristique, à savoir le management touristique et l’économie touristique.

« Une occasion également que nous voulons saisir pour introduire des spécialités du tourisme au niveau des universités. Cette convention nous permettra également de concrétiser la création des labos de recherche associés. A cet effet, une démarche a été déjà faite avec un labo de recherche de Ghardaia, il reste uniquement la signature d’une convention entre ce labo et notre école » se félicite notre interlocuteur, rappelant enfin que cette convention permettra également une meilleure  coordination concernant les thèmes de recherche et les mémoires de fin d’étude.

Yahia Maouchi