Abderrezak  Mokri, président du MSP : «les défis extérieurs fortifient le front intérieur »

Abderrezak  Mokri, président du MSP : «les défis extérieurs fortifient le front intérieur »

«La   situation économique, sécuritaire et politique que vit l’Algérie ne devrait pas pousser au désespoir», a indiqué Abderrezak Mokri en préambule de la l’ouverture de la conférence nationale sur les défis extérieurs, ouverte ce matin à la SAFEX.

Pour le premier responsable du mouvement de la société pour la paix, tout ce qui est entrain de se produire aux frontières du pays ne fait que raffermir et renforcer le front interne.

Les différentes tentatives d’ingérence des lobbys extérieurs n’a fait que générer en chaque Algérien le sentiment patriotique de serrer les rangs pour y faire face. Pareil, à nos frontières Ouest, où le Maroc «s ‘acoquine» avec l’entité sioniste, ce qui représente un dangereuse à nos frontières.

«Au frontières de l’est, où la  Libye fait face à la présence des forces étrangères, françaises surtout, devrait faire preuve de davantage de vigilance pour parer à toutes incidences», a souligné Mokri.

Pour ce dernier qui appelle sans cesse à s’unir entre Algériens pour faire face aux dangers extérieurs, «l’Algérie possède des richesses hors hydrocarbures qui lui permettront de fortifier son économe et de s’imposer sur les plans régional et international».

Par ailleurs et concernant la situation de crise sanitaire qui secoue le pays, Abderrrezak Mokri reste optimiste et rassuré par le politique prônée par les pouvoirs publics pour, à la fois assister les citoyens dans la prise en charge de cette pandémie mais aussi pour entrevoir un post-covid-19, qui permettra le retour à la vie normale et par ricochet, la poursuite du programme du président de la République pour l’édification d’une Algérie nouvelle, forte économiquement et stable socialement .

Fehat Zafane