Abou Ibrahim El Hachimi El Qorachi, l’actuel numéro un de ‘Daech’ était un informateur coopérant pour les américains

Abou Ibrahim El Hachimi El Qorachi, l’actuel numéro un de ‘Daech’ était un informateur coopérant pour les américains

C’est ce qui ressort d’un rapport publié par le Washington Post d’aujourd’hui où il ressort qu’Abou Ibrahim El Hachimi El Qorachi a remplacé Abou Bakr El Baghdadi à la tête de la nébuleuse ‘Daech’ et ce, durant la période au cours de laquelle il était en prison en Irak.

Selon le journal, Abou Ibrahim, qui portait le code ‘M060108-01’ était qualifié de ‘prisonnier modèle coopératif’ lors des séances d’interrogation secrètes, de telle sorte qu’il se donnait de grandes peines pour être ‘bénéfique’, surtout lorsqu’il lui était donné l’occasion de donner des informations sur ses rivaux à l’intérieur de son organisation terroriste, connue à cette époque sous l’appellation de ‘Gouvernement islamique d’Irak’.

Toujours selon le Washington Post, El Hachimi est arrivé même à dessiner des cartes de l’endroit où se trouvait le deuxième dirigeant de l’organisation terroriste dénommé Abou Qassoura, qui avait la nationalité suédoise mais il était d’origine marocaine. L’armée américaine a abattu Abou Qassoura au cours d’une opération aérienne sur la ville d’El Mossoul, quelques semaines seulement après avoir obtenu les cartes dessinées par Abou Ibrahim.

Le rapport secret publié par le ministère de la défense des USA fait ressortir qu’Abou Ibrahim El Hachimi El Qorachi était un informateur ‘très prolixe’ qui a donné des dizaines de détails stratégiques d’une valeur inestimable et a même aidé ceux qui luttait contre l’organisation terroriste qu’il dirige aujourd’hui.

« Abou Ibrahim El Hachimi El Qorachi, de son vrai nom Amir Mohamed Saïd Abderrahmane El Mawla a tout fait pour sauver sa peau », a indiqué Christopher Mayer, l’adjoint au ministre de la défense, qui continue en affirmant qu’Abou Ibrahim avait une longue liste d’ennemis au sein de l’organisation Daech.

Toujours selon le Washington Post, Abou Ibrahim El Hachimi El Qorachiest de nationalité irakienne et avait 31 ans lorsqu’il a été arrêté à la fin de 2007 ou au début de 2008. Après son arrestation, il a fait l’objet de très nombreux interrogatoires de la part de responsables militaires et sécuritaires américains.

Enfin, il y a lieu de noter que la date exacte de sa libération n’est pas connue, sauf que les interrogatoires auxquels il était soumis se sont arrêtés en juillet 2008, selon le registre tenu à cet effet.

Ainsi le journal américain vient de mettre à nu la personnalité de celui qui dirige la nébuleuse Daech depuis le mois d’octobre 2019, juste après la liquidation d’El Baghdadi par l’armée américaine.

Tahar Mansour