Accusé de faux et usage de faux : Abdelkrim Akka connaîtra la décision de la Cour d’appel le 16 novembre

Accusé de faux et usage de faux : Abdelkrim Akka connaîtra la décision de la Cour d’appel le 16 novembre

La cinquième chambre pénale de la Cour d’appel d’Alger a mis en délibéré l’affaire de l’ancien directeur général de la modernisation de la justice, Abdelkrim Akka, pour le 16 novembre prochain.

Le collectif de défense a requis la réinscription de l’affaire au rôle afin de pouvoir prouver l’authenticité des diplômes de leur mandant, accusé d’avoir falsifié ses diplômes universitaires et d’avoir abusé des prérogatives conférées à son poste.

Le Parquet général a requis, pour sa part, 10 ans de prison ferme assortis d’une amende fixée à un million dinars.

Le prévenu a été , condamné, par le tribunal de première instance de Sidi M’hamed à 5 ans de prison ferme et d’une amende de 600.000 DA. Il a été, en outre, privé, par la même juridiction, d’occuper des fonctions supérieures de l’Etat pendant 5 ans avec indemnisation au trésor public d’un million de DA.
S.B

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,330SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles