Affaire du mineur Saïd Chetouane : la détention provisoire contre cinq accusés

Affaire du mineur Saïd Chetouane : la détention provisoire contre cinq accusés

L’affaire de Saïd Chetouane, un mineur de 15 ans qui affirme avoir été maltraité dans les locaux de la police après son interpellation, à Alger, continue de susciter de vives réactions.

Ainsi,  la chambre d’accusation près la Cour d’Alger, a confirmé, aujourd’hui, la peine de  détention provisoire requise  contre cinq individus impliqués dans  l’affaire du mineur Saïd Chetouane.

Il s’agit des dénommés, Mohamed Tadjedit, Malik Riyahi, Souhaib Debaghi, Noureddine Khimoud, et enfin Tarek Debaghi.

Ces derniers sont accusés de la gestion et d’organisation  des groupes de malfaiteurs, la diffusion de fausses informations visant à perturber l’ordre public,  l’exploitation et l’instrumentalisation du mineur susnommé.

Il est à rappeler que, la juge des mineurs près le tribunal de Sidi M’hamed, a ordonné le placement du mineur Chetouane dans un centre spécialisé dans la protection des enfants, et ce après avoir constaté chez ce dernier des comportements contraires aux mesures prises auparavant en sa faveur.

Yahia Maouchi