Afin de lutter contre la propagation du Coronavirus : Vers l’interdiction des lieux publics aux non vaccinés

Afin de lutter contre la propagation du Coronavirus : Vers l’interdiction des lieux publics aux non vaccinés

Face à la recrudescence  inquiétante du nombre quotidien des cas confirmés  au Covid-19 en Algérie, les autorités sanitaires,  ne comptent pas rester « les bras croisés ».

En effet, une réflexion portant sur la limitation des accès aux lieux publics  et autres endroits fermées qu’aux personnes vaccinées  est en discussion au niveau du ministère de la Santé.

« L’accès à ces endroits ne se fera qu’avec présentation d’une carte attentant la vaccination contre le coronavirus de son titulaire », a assuré à ce propos ce mardi Dr Lyes Rahal, directeur de l’Institut national de santé publique (INSP).

« Cette démarche, qui est sur le table de comité scientifique pour étude, devra être transmise incessamment aux autorités compétentes afin de statuer sur la possibilité de sa mise en œuvre pour les prochains jours », a-t-il soutenu dans une déclaration à la chaîne privée En Nahar TV.

Le DG de l’INSP a relevé un peu plus loin, que la Capitale  vient à la tête des wilayas qui enregistrent quotidienne le plus de nouveau cas.

Une situation qui interpelle à plus d’un titre. Si les mesures barrières demeurent jusque-là, la meilleure manière de limiter la propagation du coronavirus, « l’accélération de la vaccination permettra d’atteindre l’immunité collective », affirme Dr Bekkat Berkani dans un entretien à La Patrie News.

M.M.H