Afin que nul n’oublie : Des plates-formes numériques pour préserver les archives

Afin que nul n’oublie : Des plates-formes numériques pour préserver les archives

Pour préserver l’authenticité des faits historiques et assurer la transmission aux jeunes générations, les plates-formes numériques se mettent de la partie.

Le ministère des Moudjahidines et des ayant droits ne lésinent pas sur les efforts pour retracer l’Histoire de  l’Algérie  depuis son invasion en 1830 jusqu’à son indépendance en juillet 1962.

A cet effet,  le secrétaire général du ministère des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laid Rebika a annoncé « la réalisation en cours de plateformes numériques sur l’histoire de l’Algérie depuis son invasion en 1830 jusqu’à son indépendance «, a-t-il indiqué avant d’apporter les précisions : « Avec des données étayés de bilans des productions d’historiens ayant collecté la matière historique.

A la veille de la célébration de la Journée nationale de la Mémoire commémorant les massacres du 8 mai 1945, le SG du ministère des Moudjahidine a affirmé à l’APS que cette réalisation visait principalement à «sortir du mode classique dans l’écriture et la communication de l’histoire en recourant aux plateformes numériques».

Le S.G du ministère des Moudjahidines n’a pas omis d’indiquer que : «Des procédures sont en cours de finalisation au niveau du ministère pour ouvrir prochainement ces plateformes afin que la matière historique soit accessible à toutes les franges de la société, voire même à l’étranger», a-t-il dit.

Et pour se faire, Rebika a fait état de la signature prochaine «d’une convention entre son secteur et le ministère de la Poste et des Télécommunications» pour que celui-ci se charge «du financement du projet de plateformes numériques», tout en insistant sur le fait que :  «ce projet national par excellence sous-tend un message historique à transmettre correctement loin des contrevérités et de la dénaturation des faits, notamment en ce qui concerne les évènements liés à la Guerre de libération».

Ferhat Zafane