Agression sioniste contre Gaza: 41 Palestiniens blessés dont un grièvement

Agression sioniste contre Gaza: 41 Palestiniens blessés dont un grièvement

Une quarantaine de Palestiniens ont été blessés samedi 21 août, dont un enfant grièvement atteint, par des tirs sionistes tandis qu’ils manifestaient devant la barrière séparant l’Etat hébreu de la bande de Gaza selon les autorités locales, l’entité sioniste rapportant un blessé grave dans ses rangs.

Des soldats sionistes ont ouvert le feu sur des foules de jeunes manifestants qui lançaient des engins incendiaires et tentaient d’escalader la barrière sioniste, trois mois exactement après l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu ayant mis fin à une agression de 11 jours contre Gaza, enclave palestinienne sous blocus.

« Quarante-et-un civils ont été blessés », a indiqué dans un communiqué le ministère de la Santé à Gaza, dont un enfant de 13 ans dans un état critique après avoir été touché à la tête. Peu après, l’armée sioniste a annoncé avoir mené des raids contre plusieurs cibles.

Elle a également renforcé ses troupes d’occupations qui cernent Gaza de toutes parts, non sans l’aide et la complicité de l’Egypte, qui bloque le passage de Rafah. Pour la petite histoire, le Caire en faisait de même y compris quand c’était les islamistes (frères musulmans de Mohamed Morsi qui avaient accédé au pouvoir dans ce pays.

Kamel Zaidi