Agression sioniste contre le peuple palestinien : Plus de 100 morts depuis lundi

Agression sioniste contre le peuple palestinien : Plus de 100 morts depuis lundi

Le bilan de la criminelle agression sioniste contre le peuple palestinien s’alourdit. Le ministère de la Santé de la bande de Gaza a fait état, jeudi 13 mai, de 103 morts, dont 27 enfants, et de 580 blessés depuis le début des frappes aériennes israéliennes, lundi soir.

Du côté de l’Etat hébreu, les tirs de roquettes depuis Gaza ont fait sept morts et plusieurs dizaines de blessés.

L’armée d’occupation sioniste dément finalement être entrée dans la bande de Gaza.

Quelques heures après avoir annoncé qu’elle lançait une attaque terrestre et aérienne dans la bande de Gaza, l’armée israélienne a fait marche arrière, tôt vendredi. Son porte-parole a évoqué «un problème de communication en interne» pour justifier ce démenti, et précisé «qu’il n’y avait actuellement pas de troupes dans la bande de Gaza», seulement des bombardements depuis l’extérieur du territoire.

Les combats s’intensifient. Des tirs de roquettes d’un côté, des raids aériens de l’autre. Selon l’armée israélienne, plus de 1 750 roquettes ont été lancées par le mouvement islamiste Hamas depuis la bande de Gaza, dont environ 90% ont été interceptées par le bouclier antimissile «Dôme de Fer».

Les forces israéliennes ripostent en bombardant des sites du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, où des centaines de personnes ont dû quitter leurs maisons précipitamment pour fuir les frappes. L’ONU se réunira dimanche. Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra une réunion virtuelle publique sur le conflit israélo-palestinien, ont expliqué jeudi des diplomates.

Les Etats-Unis, qui avaient refusé une réunion d’urgence dès vendredi et proposé qu’elle se tienne mardi, «ont été d’accord pour avancer la réunion à dimanche». Le secrétaire général de l’organisation, Antonio Guterres, a lui appelé jeudi soir à «une désescalade et une cessation des hostilités immédiates à Gaza et en Israël».

Près de 200 avions ultrasophistiqués ont été mobilisés pour massacrer méthodiquement un peuple sans défense.

Malgré cela, la communauté internationale, pour se donner bonne conscience face à cette entreprise génocidaire en train de se dérouler sous nos yeux, place dos-à-dos cette puissante armée néonazie et les quelques roquettes dont dispose la résistance armée pour se défendre. Quelle triste époque nous vivons !

Kamel Zaidi