«Aguemoun Nath Ameur», proclamé le village le plus propre de la wilaya de  Bejaia 

 

 «Aguemoun Nath Ameur», proclamé le village le plus propre de la wilaya de  Bejaia 

Aguemoun Nath Ameur, situé dans la daïra d’Adekar à 65 km à l’ouest de Bejaia, a remporté ce jeudi le prix du village le plus propre de la wilaya, a l’issue d’un concours organisé par l’assemblée populaire de wilaya (APW) et ouvert à tous les villages de la région, rapporte l’APS. 

Niché à quelques 800 mètres d’altitude et fréquemment couvert de neige en hiver, le village en plus de ses atouts naturels et touristique, s’est distingué par les actions d’entretien et d’embellissement dont il a fait l’objet ces derniers mois. Les associations locales s’étant fortement mobilisées pour sa cause, réussissant à en faire un lieu aussi chatoyant qu’agréable à vivre et surtout respirant l’hygiène.

Et s’est tout naturellement qu’il s’est imposé dans le concours qui a vu la participation de 109 villages, issus de 32 communes. En récompense, il a bénéficié de deux chèques, l’un de cinq (5) millions de dinars, offert par l’APW et le second, d’un montant de 500.000 dinars, émis par la Fondation «Zinedine Zidane».

Le concours, premier du genre dans la wilaya, a été, par ailleurs, l’occasion pour quatre autres villages à savoir Zentar à Souk-oufella, à la périphérie de Sidi-Aïch, Achelouf (Toudja), Tala Hiba (Toudja) et Taourirt (Akfadou), et dont les populations ont fait un travail a jugé remarquable, de se distinguer.

Les récipiendaires ont pour leur part bénéficié de récompenses, respectivement de l’ordre de trois (3) millions, deux (2) millions et un (1) million de dinars, avec en prime un don fixe de la Fondation «Zidane», d’un montant de 500.000 dinars chacun.

Le concours, par ailleurs ouvert séparément, aux quartiers des villes et villages de la wilaya, a mis en évidence le quartier de Berchiche à El-Kseur, «les 3 horloges» (Tazmalt) et le chef-lieu de la commune d’Ait Smaïl.

Un prix spécial a été aussi décerné au village de Djebla dans la commune de Beni Ksila , à 70 km à l’ouest de Bejaia, pour son authenticité et son originalité, le lieu étant l’un des rares village à avoir préservé, dans son intégralité, son cachet d’antan.

Vieux de quatre siècles, il a pu, malgré l’érosion du temps, sauvegarder l’essentiel de son ossature urbaine et son architecture grâce à l’engagement des associations locales qui, à chaque ride ou coup de griffe, interviennent pour le restaurer. Aujourd’hui il est une destination touristique privilégiée.

M.M.H