AIE : la demande de pétrole en 2050 pourra se situer au-delà des 100 millions de barils/jour

AIE : la demande de pétrole en 2050 pourra se situer au-delà des 100 millions de barils/jour

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) vient de relever que si aucun changement significatif n’est apporté à la politique énergétique mondiale actuelle, la demande de pétrole en 2050 se situera au-delà des 100 millions de barils par jour. Fatal ?

Toutefois, l’Agence indique que la demande ne serait plus que de 24 millions de barils par jour à l’horizon 2050 si le monde poursuit résolument un objectif de stabilisation du réchauffement à 1,5 ° C.

Dans un cadre comparatif, la demande mondiale de gaz naturel va tutoyer les 5,1 trillions de mètres cubes d’ici 2050, si rien n’est fait pour diversifier le bouquet énergétique mondial. Elle sera de 1,75 trillion de mètres cubes dans un scénario de net zéro. Z ce sujet, l’AIE ajoute que les centrales au gaz seront le pilier de la sécurité énergétique.

D’autre part, l’AIE a mis l’accent sur le rôle que peut jouer  l’hydrogène vert pour atteindre les objectifs climatiques. Toutefois, les statistiques indiquent que les Etats et les investisseurs privés n’ont jusqu’à présent fourni qu’un quart des 1 200 milliards de dollars nécessaires au développement et au déploiement de l’hydrogène d’ici à 2030. Loin de la coupe aux lèvres…

Mohamed Ait Said 

Articles récents

Articles similaires