Al Salam Bank Algeria : ouverture d’une nouvelle agence à Bejaia

Al Salam Bank Algeria : ouverture d’une nouvelle agence à Bejaia

Al Salam Bank Algeria a procédé ce dimanche à l’ouverture de son agence à Bejaia. Poursuivant sa belle offensive marquée par des prouesses qui forcent l’admiration, la banque porte le nombre de ses agences en activité à 19 et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son premier responsable , Nasser Hideur qui a procédé à cette ouverture, affirme que «prochainement, c’est à Bordj Bouareridj, Oum El Bouaghi, et d’autres Wilayas de l’Ouest qu’Al Salam Bank confirmera sa présence».

Cette extension ininterrompue, explique M. Hideur, «s’inscrit en parfaite harmonie avec la vision de la banque v offrir et rapprocher les prestations bancaires de ses clients, individus ou opérateurs économiques, là où ils se trouvent ».

Aussi, Al Salam Bank, pionnière dans le développement la finance islamique, voit une de ses revendications majeures, à savoir l’émission de sukuk, sur le point de se concrétiser. En effet, le premier responsable de la banque réaffirme que «si l’émission de sukuk souverains est possible et n’étant pas soumise aux contraintes imposées par le code du commerce, les émissions privées doivent obtenir, préalablement, le visa de la COSOB, ce qui requiert un ancrage légal au niveau des dispositions régissant les valeurs mobilières dans le code du commerce». D’où, explique-t-il,  la nécessité d’«introduire un léger amendement qui a été, au demeurant, proposé aux autorités compétentes dans le cadre de la révision en cours de ce code régissant les activités commerciales».

Rappelant qu’Al Salam Bank Algérie était arrivée au 2e rang, après la «Ziraat Katilim Bankasi» de Turquie, dans l. classement des meilleures  banques islamiques ayant enregistré un meilleur taux de croissance en 2018, effectué par la prestigieuse revue spécialisée «The Banker». Les actifs conformes à la charia de cet établissement bancaire, durant la même période, ont augmenté de 61,5 % pour dollars, tandis que le volume des dépôts a connu une hausse de 28%. Les financements, eux, confirmant cette tendance haussière pour la banque, avaient augmenté de 62%

Maya Merzouk