Alger : plus de 3.500 auteurs présumés de crimes déférés devant la justice en un mois

Alger : plus de 3.500 auteurs présumés de crimes déférés devant la justice en un mois

Plus de 3.000 affaires ayant entraîné l’arrestation de plus de 3.500 auteurs présumés de crimes en milieu urbain et déférés devant la justice, ont été traitées en septembre dernier par les services de la Police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger, a indiqué lundi un communiqué de la DGSN, cité par l’APS.

« Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, les services de la Police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger ont traité durant le mois de septembre 2020, 3.037 affaires, ayant entraîné l’arrestation de 3.522 présumés auteurs, déférés devant les instances judiciaires compétentes, dont 1.769 pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 307 pour port d’armes prohibées et 1.446 pour divers délits », a-t-on précisé.

Ces affaires ont concerné des atteintes aux biens et aux personnes, des délits et crimes contre la famille et les bonnes mœurs, les biens publics et à caractère économique et financier et relatives à la  cybercriminalité, selon la DGSN.

Elles ont trait également, au port d’armes prohibées, à la lutte contre les stupéfiants et aux activités commerciales réglementées, a-t-on ajouté.

Ab. M.