Algérie/ Covid-19: La vaccination, « seule issue à la crise pandémique »

Algérie/ Covid-19: La vaccination, « seule issue à la crise pandémique »

Une quatrième campagne de vaccination contre le coronavirus est lancée pour une durée d’une semaine, à compter de ce dimanche,  au niveau des établissements scolaires en direction des enseignants et des travailleurs du secteur.

«Des équipes médicales vont se déplacer dans les établissements pour faciliter la tâche aux personnels du secteur», a fait savoir le ministre de l’Education nationale, qui a appelé les associations de parents d’élèves à s’impliquer dans la campagne de sensibilisation.

En lien toujours avec la situation épidémiologique liée au coronavirus,  les ministres de l’Education nationale et de la  Santé, respectivement Abdelkrim Belabed et Abderrahmane Benbouzid ont  réitéré à l’occasion du lancement de la 4e campagne de vaccination  contre Covid-19 au profit des personnels de l’Education nationale, leur  appel aux travailleurs de ce secteur à la vaccination qui se veut «la seule  issue» à la crise pandémique.

Exprimant sa conviction que la vaccination est «la seule issue» à  la crise pandémique et le moyen de préserver la santé collective, Abdelkrim Belabed,  a rappelé, dans ce sens, que les chiffres officiels démontrent que «les  non-vaccinés» représentaient les taux les plus importants d’atteinte au  virus et présentaient les formes les plus sévères de la maladie, voire des  complications menant parfois au décès, annonçant que son secteur «profitera  de cet arrêt des cours pour la désinfection des différents établissements  éducatifs et partant assurer les meilleurs conditions sanitaires à nos  enfants lors de la reprise des cours».

Le ministre de la Santé a, pour sa part, qualifié la vague de  contaminations au Covid-19 de «très sévère» sur les élèves, relevant que  son secteur «travaille en étroite coordination avec le secteur de  l’éducation pour apporter les recommandations nécessaires aux concernés à  travers les wilayas du pays en vue de faire réussir la campagne de  vaccination au profit des personnels de l’éducation et partant, protéger  nos enfants et toute la société.

Insistant sur l’importance «majeure» de la vaccination qui «contribue à la  réduction des complications graves du virus», Abderrahmane Benbouzid s’est référé à  certaines données que détient son secteur indiquant que «8 sur un total de  10 cas hospitalisés sont non vaccinés et il en va pour les cas en  réanimation qui représentent un taux de 96 % ainsi que ceux en soins  intensifs à 100 %».

M.M.H

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles