Ammar Belhimer loue l’action du président Tebboune en faveur de la liberté de la presse

Ammar Belhimer loue l’action du président Tebboune en faveur de la liberté de la presse

Ammar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a adressé un message à la corporation à l’occasion de la Journée mondiale de la Liberté de la presse (3 mai). Il a loué l’action du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans ce sens.

Selon lui, le président Tebboune « a érigé la liberté de la presse en principe immuable, consacré par la Constitution du 1er novembre 2020, avec toutes les garanties qui offrent au journaliste l’espace de liberté nécessaire à l’exercice de ses missions, avec professionnalisme et déontologie ».

« Aujourd’hui, en aspirant à un avenir de plus en plus prospère pour la presse, nous prenons pour repères les sacrifices honorables (…) et la transformation substantielle que connaît la profession à la lumière du processus d’édification d’une Algérie nouvelle, fondée sur la transition numérique sûre et inclusive », a-t-il ajouté dans son message envoyé samedi et repris par l’Agence officielle.

Professeur Belhimer a tenu à rappeler les dispositions de l’article 54 de la Loi fondamentale qui stipule que « le délit de presse ne peut être sanctionné par une peine privative de liberté ».

Il a salué, également, la conscience de la presse algérienne quant à « l’ampleur des défis qui se posent à elle en termes de contribution à l’édification d’une société forte ». « L’effort national se confirme au vu de la forte concurrence médiatique à attirer le public algérien à travers divers supports médiatiques étrangers », s’est-il réjoui.

Enfin, le ministre de la Communication a exprimé ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des journalistes, réitérant son soutien absolu à tous les efforts visant à valoriser la profession.

Skander Boutaiba