ANP : Vers l’acquisition  de  bombardiers d’eau Beriev

ANP : Vers l’acquisition  de  bombardiers d’eau Beriev

Face à des gigantesques incendies ayant ravagé des milliers d’hectares, et faisant une centaine de victimes entre civils et militaires, les moyens dont disposait l’Algérie, se sont avérés insuffisant.

Afin d’éviter ce scénario « catastrophique », l’Armée Nationale Populaire, s’est décidée de « s’armer »  de bombardiers d’eau.

En effet, selon des informations recueillies par le site spécialisé Menadéfense, le général de corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’ANP, « aurait demandé de relancer le projet d’achat de six avions amphibies bombardiers d’eau Beriev Be-200 avec une option pour deux autres appareils ».

« Cette décision viendrait ainsi mettre fins aux interminables échanges bureaucratiques entre les différents départements impliqués dans la lutte anti-incendie », précise-ton de même source.

Dans le détail,  le Be-200 est un hydravion hybride pouvant faire de la patrouille maritime, des missions SAR, du transport moyen de personnel (64 passagers)  et d’équipements (8 tonnes de fret) et surtout larguer 12 000 litres d’eau ou de liquide retardant.

A charge maximale il peut parcourir 1700 kilomètres, ce qui met l’ensemble des zones boisées du Nord Algérien à sa portée directe. Il écope en mer ou sur les surfaces d’eau douce et peut aussi être rempli au sol.

« Pour le moment le ministère russe des situations d’urgences (EMERCOM) est le seul opérateur de cet appareil. Il a été engagé récemment dans la lutte contre les incendies de forêts en Grèce », rappelle Menadéfense.

Si l’information se confirme, l’Algérie  viendrait rejoindre « le club » des pays disposant de ce genre de bombardiers d’eau d’autant que l’acquisition de ce genre d’équipement s’impose d’elle-même vu l’ampleur  des incendies que connait notre pays depuis prés d’une semaine.

Ainsi, le pays, ne dépendra plus des canadairs affrétés.  Des vies humaines seront également épargnées.

M.M.H