Après dix ans d’emprisonnement en Arabie Saoudite : Ali al Nimr enfin libéré

Après dix ans d’emprisonnement en Arabie Saoudite : Ali al Nimr enfin libéré

Sa condamnation à mort avait soulevé une vague d’indignation. Ali al-Nimr, issu de la minorité chiite du royaume, avait été condamné à la décapitation après avoir participé à des manifestations alors qu’il n’avait que 17 ans. Ali al-Nimr est arrêté en 2012, période d’agitation et de manifestations dans l’est de l’Arabie saoudite, où vit la minorité chiite du royaume. Sur fond de tension entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite, ces troubles ont une résonnance régionale d’autant que le jeune Ali est le neveu d’un important dignitaire chiite saoudien, l’ayatollah Al-Nimr, arrêté au même moment. Lors des procès qui suivent, l’oncle, le neveu et d’autres manifestants chiites sont condamnés à mort. L’ayatollah Al-Nimr est décapité en janvier 2016, une exécution qui entraîne une crise ouverte entre le royaume saoudien et l’Iran. Ces dernières années, les organisations de défense des droits humains se sont mobilisées en faveur du neveu, Ali, dont l’exécution a plusieurs fois été considérée comme imminente. En 2020, Riyad a annoncé que la peine capitale ne s’appliquerait plus aux condamnés mineurs au moment des faits. En février dernier, la sentence a été commuée en une peine de dix ans de prison et ce mercredi Ali al-Nimr a retrouvé la liberté.

R.I.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,330SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles