Après la présidentielle et les législatives : Le RCD n’ira pas aux  élections locales anticipées

Après la présidentielle et les législatives : Le RCD n’ira pas aux  élections locales anticipées

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) ne participera pas aux prochaines élections locales prévues le 27 novembre prochain. C’est ce qui a été décidé aujourd’hui vendredi 17 septembre à l’issue des travaux du Conseil national du parti.

Selon des sources sûres,  la décision de prendre part à cette joute électorale était mitigée. Une bonne partie de membres du Conseil national était plutôt favorable à la participation pour  «être plus près du citoyen»,  alors que d’autres avaient carrément opté pour le boycott en raison  ont-il argumenté, « la situation actuelle ne permet pas d’aller vers les élections ».

C’est ainsi qu’à l’issue des travaux du Conseil national du parti,  décision finale a été prise, à savoir le  boycott de ces élections locales anticipées à l’issue d’un vote avec une   majorité écrasante (79 non contre 28 oui).

Les élections locales anticipées auront lieu le 27 novembre prochain. Ce scrutin  qui intervient quelques mois après les élections législatives du 12 juin dernier, constitue un nouveau jalon dans le processus d’édification d’une Algérie démocratique encore plus proche du citoyen.

Ferhat Zafane