Arezki Berraki à Mila pour s’enquérir sur  l’état du barrage de Beni Haroun

Arezki Berraki à Mila pour s’enquérir sur  l’état du barrage de Beni Haroun

Le ministre des ressources en eau, Arezki Berraki,  sera aujourd’hui à Mila pour s’enquérir sur place sur l’état du barrage De Beni Haroun et écouter les explications des experts en la matière. Même s’il avait tenu à rassurer les habitants de la wilaya de Mila et des régions adjacentes quant à la situation du barrage de Beni Haroun qui «n’a subi aucun dégât ou dysfonctionnement» suite aux deux secousses telluriques, il sera aujourd’hui sur le lieux pour avoir des explications.

«Je tiens à rassurer la population de la wilaya de Mila et les régions adjacentes que le barrage est actuellement à des niveaux élevés de sûreté et de sécurité et n’a subi aucun dégât suite à la secousse tellurique enregistrée vendredi matin (…), avait  déclaré à l’APS M. Berraki, affirmant que le barrage «est équipé des dernières technologies de diagnostic, de mesure et d’échantillonnage».

«Les équipes techniques se trouvant sur les lieux n’ont enregistré aucun dysfonctionnement à travers les données examinées aujourd’hui», a-t-il poursuivi. Aussi, Le ministre a réaffirmé que les grandes structures du secteur, à leur tête le barrage de Beni Haroun, ont été construits conformément à des études approfondies ayant pris des années pour relever les dysfonctionnements dus aux secousses telluriques, au glissement de terrain et autres phénomènes naturels.

Pour rappel, les deux séismes ayant provoqué l’effondrement total de deux maisons situées dans la vieille ville et une autre habitation composée de 4 étages dans le quartier El Kherba, au chef-lieu, en plus des fissures sur la chaussée de ce même quartier sur une distance de 500 mètres, ont également poussé les citoyens à quitter leurs domiciles.

 

Ferhat Zafane