Arkab : « La wilaya de Béchar bénéficiera d’une grande centrale électrique »

Arkab : « La wilaya de Béchar bénéficiera d’une grande centrale électrique »

En marge de sa visite de travail et d’inspection effectuée dans la wilaya de Béchar, le Ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a plaidé pour l’amélioration de taux d’intégration national en matière des équipements utilisés par le groupe Sonelgaz, mais également d’accorder la priorité dans le recrutement à la main-d’œuvre locale.

Une occasion également pour s’enquérir de l’avancement des projets relevant de son secteur. « la wilaya de Béchar est largement bien servie en énergie électrique, avec un taux dépassant les 97% d’électrification,  mais son renforcement par d’autres projets pouvant contribuer à mettre un terme définitif aux coupures répétées du réseau de distribution dans certaines localités et contribuer à l’augmentation de l’offre en la matière est nécessaire » rappelle le ministre, plaidant par la même occasion la généralisation de l’utilisation des énergies renouvelables.

« La wilaya de Béchar est concernée également par la réalisation d’une grande nouvelle centrale électrique, un projet qui rentre dans le cadre du programme national des énergies renouvelables et la diversification des énergies pour la production d’électricité, outre l’extension des réseaux électrique de la wilaya » dévoile M. Arkab.  

Par ailleurs, en marge de cette visite et dans le cadre du raccordement prévu dans le programme ciblant les zones d’ombre au réseau électrique, le ministre de l’Énergie et des Mines, M. Arkab, a procédé à la mise en service d’alimentation en électricité de la région de Nif Rha (zone d’ ombre par excellence), au profit de 46 foyers,  à travers une ligne qui s’étale sur 5 km.

Le ministre qui était à l’écoute des doléances des habitants de cette zone d’ombre, a réitéré la volonté de l’État de les soutenir par tous les moyens. Entre-temps, le ministre a appelé les habitants de Nif Rha à la nécessité d’encourager les jeunes à investir dans l’agriculture.

De nos deux envoyés spéciaux à Béchar et Béni-Abbes  Yahia Maouchi et Abdesamed Khlifa