Arrestation de personnes présumées impliquées dans des actes de pyromanie : la gendarmerie nationale livre un bilan 

Arrestation de personnes présumées impliquées dans des actes de pyromanie : la gendarmerie nationale livre un bilan

Dans un communiqué, rendu public ce matin, la gendarmerie nationale ont livré un bilan des arrestation des citoyens, présumés coupables dans des actes de pyromanie, ayant provoqué 387 foyers  d’incendies meurtriers essentiellement à Tizi-Ouzou (plus de 170 victimes et des dizaines de brûlés à divers niveaux de gravité). Le service de sécurité fait état d’interpellation de 71 personnes dans 14 wilayas. 47 d’entre-elles ont été placées sous mandat de dépôt; 7 sous contrôle judiciaires; 9 mises en examen et 8 ont été relaxées à l’issue de l’enquête préliminaire. Les mis en cause sont accusés, entre autres, «d’allumage délibéré de feu de forêts causant la mort de plusieurs personnes ». Certains sont aussi poursuivis pour «atteinte à l’unité et sécurité de l’Etat » et «appartenance à une organisation terroriste», le MAK (mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie) en l’occurrence.

Les services de la gendarmerie nationale ont assuré que les investigations se poursuivent pour identifier et préserver devant les juridictions compétentes de  tous ceux qui ont une responsabilité directe ou indirecte avec le déclenchement de feux de forêts, qui ont ravagé des villages entiers au début du mois d’août passé.

Soulef B.