Arrêtés dimanche pour des présumées accointances avec le MAK – Huit co-accusés placés en détention préventive

Arrêtés dimanche pour des présumées accointances avec le MAK

Huit co-accusés placés en détention préventive

Le juge d’instruction près le pôle pénal spécial du tribunal de Sidi-Mhamed a ordonné, en ce début de soirée, le mandat de dépôt contre Ali Mimoun, Zoheir Djemai, Zoheir Messaoudene, Malek Boudjema, Abdenour Saidi, Rezki Oulhadj, Hanafi Ould Mohand et le journaliste au quotidien Liberté Mohamed Mouloudj. Ils seront transférés au centre pénitentiaire d’El Kolea. Arrêtés dimanche au milieu de journée dans la wilaya de Tizi- Ouzou, les huit co-accusés sont poursuivis pour trois chefs d’inculpation : atteinte à l’unité nationale ; publication de fausses informations et adhésion au MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie), classée organisation terroriste par le Haut Conseil de sécurité, selon des sources proches des avocats.

Dans un communiqué rendu public hier, la gendarmerie nationale atteste que les investigations ont abouti à la confirmation de l’appartenance des personnes arrêtées au MAK par « des preuves techniques et scientifiques ». Ils seraient en « contact direct avec le président du Mak terroriste Ferhat Mehenni et d’autres activistes a l’étranger ».

Soulef Biskri