Assemblée Populaire nationale : Me  Samia Moualfi présidente ?

Assemblée Populaire nationale : Me  Samia Moualfi présidente ?

Pour la  première fois de son histoire, l’Assemblée populaire nationale (APN), pourrait être dirigée par une femme.  En effet, le nom de Me  Samia Moualfi est évoqué avec insistance ces derniers jours dans les coulisses du Palais Zighout Youcef, notamment après l’annonce officielle des élections législatives du 12 juin, par le Conseil Constitutionnel.

Native de la ville d’Akbou dans la wilaya de Bejaia, Me  Samia, Moualfi, docteur en Droit est avocate agréée à la Cour Suprême et auprès du Conseil d’Etat. Mariée et mère de deux enfants, elle est la  fille de  feu Moualfi Mohand Tahar, ancien Moudjahid de la wilaya III, Haut Cadre de la Nation.

Élue députée sur la liste du Front nationale de Libération lors des législatives du 12 juin, Me  Samia, Moualfi, avait été élue sur la liste du même parti dans la wilaya de Bejaia  lors de la 5ème  Législature (2002-2007).

Au sein de l’APN, Me Moualfi, a eu à occuper maints postes de responsabilités. Elle avait été notamment vice-présidente du groupe parlementaire du FLN chargée des relations extérieures entre 2002/ 2005), membre de la commission Juridique de l’APN entre 2002/ 2007).

Au sein du FLN, qu’elle rejoint en 1994, Me  Samia, Moualfi, avait été membre du Bureau Politique du parti entre 2019-2020, membre de la Commission de Contrôle du Parti du, ex membre de la Commission des Relations Internationales du parti, ex membre de la Commission de la Communication du parti, ex membre de la Commission Nationale des élus du parti, ex membre de la Commission des Cadres du Parti, chef de  délégation  des  cadres  du  Parti  du  FLN  lors  de  la  visite  officielle auprès  du Comité Central du  Parti Communiste Chinois  en mai 2016.

Elle est aussi  membre du Comité Central du parti entre 2008 à 2010 et de 2015 à ce jour.

Me Samia, Moualfi est par ailleurs, initiatrice en 2004 à l’APN d’un projet de loi sur l’amendement de la loi électorale pour augmenter le taux de représentativité des femmes au niveau des Assemblées Élues.

Membre de l’Union Nationale des Avocats et de l’Union Internationale des Avocats Me Moualfi, est également  membre bénévole de l’Association «SOS femme en détresse» ainsi que de  diverses  associations  de  défense  des  droits  des  enfants  et notamment du réseau «Nada»: protection de l’enfance. Mais aussi du mouvement international « Win With Women».