Association MED-TSO: Boulekhras plaide pour un projet de « complémentarité  méditerranéen des réseaux électriques »

Chaher Boulekhras, présidant les travaux de la session ordinaire de l'Association MED-TSO

Association MED-TSO: Boulekhras plaide pour un projet de « complémentarité  méditerranéen des réseaux électriques »

Le Président directeur général (PDG) du Groupe Sonelgaz, Chaher Boulekhras a appelé ce mercredi, selon un communiqué du Groupe rendu public,  « les membres de l’Association  des gestionnaires des réseaux de transport de l’électricité méditerranés  (MED-TSO) à poursuivre les efforts à l’effet de réaliser le projet TEASIMED qui vise à instaurer un système de complémentarité  méditerranéenne des réseaux de transport de l’électricité ».

Présidant en effet, les travaux de la session ordinaire de l’Association MED-TSO,  tenue en visioconférence pour évaluer le niveau d’avancement des travaux,  M. Boulekhras a exhorté les membres participants à «soutenir le Secrétariat général (SG) de l’association dans la poursuite et la réalisation du projet ambitieux TEASIMED», a écrit le Groupe Sonelgaz sur sa page Facebook.

En sa qualité de président actuel de l’Association MED-TSO, le PDG du Groupe Sonelgaz, a souligné le rôle «important» que joue l’association dans le renforcement du dialogue, de la coordination et de la coopération avec les parties prenantes», ce qui l’a qualifié de «clé de voûte pour tous les projets de développement initiés par l’association», ajoute la même source.

Chaher Boulekhras, s’est dit également optimiste quant à la situation sanitaire  dans le monde, grâce aux campagnes de vaccination qui, selon lui,  permettront le retour aux réunions en présentiel.

Estimant que «les répercussions positives, à long terme, du travail de  l’association sur les populations et les économies dans la région de la  méditerranée en raison des approvisionnements en énergie propre, sécurisé  et durable, ne cessent de constituer un défi pour l’association MED-TSO», le PDG du Groupe Sonelgaz a mis l’accent sur la nécessité d’une «coopération étroite entre les membres de l’Association et les parties prenantes, en l’occurrence ENTSO-E et COMELEC, dans l’optique de réaliser les objectifs de l’association».

 

S’agissant de la relation avec COMELEC, M. Boulekhras a évoqué le lancement d’un projet pilote sur la complémentarité maghrébine qui constitue «une priorité absolue pour le projet TEASIMED», suggérant de soumettre au SG de MED-TSO un semblant de feuille de route et le distribuer aux présidents de COMELEC qui, à son tour, a demandé aux différents membres du Task force une révision et un enrichissement de cette feuille de route.

Med-TSO est, lit-on sur son site Web,  l’association des gestionnaires des réseaux de transport de l’électricité méditerranéens (GRT) qui exploitent les réseaux de transmission à haute tension de 18 pays méditerranéens.

La mission de Med-TSO est de soutenir toutes les initiatives institutionnelles visant à faciliter la création d’un marché méditerranéen de l’énergie et de développer un réseau régional de transport de l’électricité qui soit intégré, sûr et durable.

Les membres de Med-TSO partagent un objectif essentiel, celui de promouvoir la création d’un marché énergétique méditerranéen avec comme prérequis d’assurer son fonctionnement optimal en définissant des méthodologies communes, des règles et des pratiques pour optimiser le fonctionnement des infrastructures existantes et faciliter le développement de nouvelles.

R.N