Attaque à Nice : bilan en hausse, la piste terroriste privilégiée

Attaque à Nice : bilan en hausse, la piste terroriste privilégiée

Selon un nouveau bilan, trois personnes, dont deux femmes et un homme, sont mortes dans l’attaque au couteau perpétrée ce jeudi matin dans une église située dans le centre-ville de Nice, une ville du sud-est de la France.

Plusieurs blessés sont à déplorer également, d’après des médias français. « La première victime a été égorgée à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Le deuxième, un homme, a été blessé mortellement à coups de couteau. La troisième a été tuée dans un bar devant la basilique, où elle s’était réfugiée », détaille Le Monde.

L’auteur présumé de cette attaque, quant à lui, a été interpellé après avoir été blessé par balle par la police municipale. « Il est en urgence absolue et a été conduit à l’hôpital », indique la même source.

Alors que peu d’informations circulent sur les motivations, mais aussi l’identité du principal suspect, la piste terroriste semble être privilégiée. « Le Parquet national français antiterroriste a ouvert une enquête pour ‘assassinat’ et ‘tentative d’assassinat’ », ajoute-elle.

Le président français Emmanuel Macron se rendra sur place en fin de matinée.

Skander Boutaiba