Aymen Benabderrahmane : « Il existe de nombreux marchés parallèles de devises qui devraient être éliminés »

Aymen Benabderrahmane: « Il existe de nombreux marchés parallèles de devises qui devraient être éliminés »

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane,  a déclaré que les devises les plus passées en contrebande sont l’euro, le dollar et le dinar algérien et tunisien.

Lors de son passage, aujourd’hui, à l’APN, le ministre des Finances a indiqué que, la contrebande l’est davantage lorsque le voyageur ne déclare pas le montant dont il dispose.

Aymen Benabderrahmane, a ajouté qu’il « existe de nombreux marchés parallèles des devises, et pas uniquement celui du square Port Saïd d’Alger » dénonce le ministre.

Le premier argentier du pays, a souligné la nécessité de « travailler ensemble, y compris le parlement dans ses deux chambres, pour trouver une solution à ce phénomène », affirmant que « ces derniers mois, il y a un épuisement des sources de ces marchés».

Par ailleurs, le ministre des Finances a révélé que son secteur dispose d’une approche pour éliminer ces marchés parallèles.

En revanche, les autorités douanières ont enregistré 17 000 infractions, dont 5 000 inhérente à la devise qui est estimée à 10 milliards de dinars, dont 465 milliers euros.

 Yahia Maouchi