Barrage éthiopien : le Premier ministre soudanais apprécie la médiation algérienne

Barrage éthiopien : le Premier ministre soudanais apprécie la médiation algérienne

La médiation lancée par l’Algérie pour résoudre le contentieux autour du barrage de la Renaissance, qui oppose l’Egypte et le Soudan d’un côté et l’Ethiopie de l’autre, est très bien accueillie.

Lors d’un entretien accordé le 9 août dernier à des représentants de médias nationaux, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a été interrogé à ce sujet. Il a affirmé que l’initiative algérienne « a été très appréciée par les trois pays ».

Le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdouk, vient de le confirmer. Dans un entretien accordé à la chaîne Achark – qui sera diffusé ce jeudi soir -, il a donné son avis quant à la médiation de l’Algérie.

« Nous avons écouté (un exposé de) l’initiative algérienne. Nous apprécions fortement les efforts des hautes autorités algériennes. Toute initiative relative à ce sujet important et vital est acceptée par nous », a-t-il déclaré.

Fin juillet, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a entamé sa première tournée africaine. Il s’est rendu en Tunisie (deux fois), en Ethiopie, au Soudan et en Egypte.

Il a été reçu par les présidents et les hauts dirigeants des quatre pays. La question du barrage éthiopien sur le Nil a été abordée. La visite du chef de la diplomatie algérienne, quant à elle, a été saluée, notamment par les médias égyptiens.

https://twitter.com/AsharqNews/status/1430889275768283141

Skander Boutaiba