Barrages Mondial 2022 au Qatar : Les Verts connaitront leur adversaire ce samedi

 Barrages Mondial 2022 au Qatar : Les Verts connaitront leur adversaire ce samedi

 Les férus de l’Equipe nationale algérienne auront les yeux rivés cet après-midi vers Douala au Cameroun où se déroulera le tirage au sort des barrages de la zone Afrique pour le Mondial au Qatar à partir de 16 heures.

Ce tirage au sort aura donc lieu ce samedi en marge de la CAN 2021 dont les huitièmes de finales débuteront demain, sans la présence des Verts, éliminés au premier tour.

Pour le tirage au sort des matchs barrages pour la qualification des sélections africaine (5 au total), pour la prochaine Coupe du monde au Qatar, dix sélections sont encore en lice.
A noter que la Coupe du monde au Qatar est prévue du 21 novembre au 18 décembre prochains.

Sont concernés donc pour ce tirage au sort, l’Algérie, le Sénégal, le Maroc, la Tunisie et le Nigeria, qui composent le premier chapeau.
Quant au chapeau 2, il est composé de l’Égypte, le Cameroun, le Ghana, le Mali et la République démocratique du Congo. Et c’est justement dans ce chapeau 2 que figure le prochain adversaire des Verts pour la double confrontation en matchs barrage au mois de mars prochain.
Il est utile de rappeler, au passage, que les barrages doivent se disputer en mars, sous le format aller-retour.

Et il se trouve que des 5 sélections, seule, celle de la République Démocratique du Congo n’est pas présente dans cette CAN qui se déroule au Cameroun.

Belmadi, a bien vue tous les autres adversaires des Verts durant cette CAN. Et il aura également l’occasion d’approfondir ses analyses avec les sélections encore qualifiées en huitièmes de finales et il s’agit de l’Egypte, du Mali et du pays organisateur de la CAN, le Cameroun.

Lors de sa dernière conférence de presse après l’élimination des verts contre le Cameroun (3-1), Djamel Belmadi, a bien évoqué sa prochaine échéance, savoir la Coupe du monde 2022, en ces termes : « Demain, nous analyserons ça à froid. Il faudra se consacrer aux barrages. Pour cela, on analysera ce qui n’a pas marché. », a-t-il déclaré.

Le coach des Verts a ajouté qu’« il est trop tôt pour expliquer comment utiliser cet échec pour se relever. Les barrages arriveront vite, a-t-il ajouté. J’ai bien sûr une idée sur ce qui n’a pas marché. Beaucoup de choses mais trop tôt pour en parler. »

Enfin, le sélectionneur de l’Equipe nationale algérienne, Djamel Belmadi, conclut en déclarant : « On est en doute. Il va falloir analyser cela et de remettre dans le barrage de mars, a-t-il prévenu. Une Coupe du Monde, ce n’est pas rien. Il va falloir travailler désormais».

Saïd B.

 

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles