Benny Gantz : ‘je tiens à remercier le roi du Maroc, Mohamed VI, qui a parrainé la visite’

Benny Gantz : ‘je tiens à remercier le roi du Maroc, Mohamed VI, qui a parrainé la visite’

C’est à la fin de sa visite au Maroc qu’il a qualifiée d’historique que le ministre de la défense de l’entité sioniste, Benny Gantz, a tenu à remercier le roi du Maroc et les hauts responsables qu’il a rencontrés en annonçant : « clôture d’une très importante visite au Maroc pour la sécurité d’Israël. L’accord historique que j’ai signé permettra de développer davantage les relations dans le domaine du renseignement, dans la coopération militaire et dans le domaine industriel », a-t-il tweeté aussitôt sa visite, qui a duré deux jours, terminée. Il ne manqua pas, en outre, de remercier ‘le roi du Maroc qui a parrainé la visite et tous les hauts responsables politiques et sécuritaires que j’ai rencontrés’.

C’est un cri de joie et de réussite qu’a lancé ce bourreau des palestiniens dont leur sang n’a pas encore séché de ses mains. Cette visite, qui a duré deux jours (24 et 25 novembre courant), revêt une importance capitale pour l’entité sioniste qui a réussi là, en un laps de temps très court, ce qu’elle n’a pu faire durant plusieurs années avec d’autres pays arabes avec lesquels elle entretient des relations diplomatiques depuis des dizaines d’années. La compromission du makhzen n’a plus de fin et sa trahison de la cause palestinienne n’est plus à démontrer.

En reconnaissant d’abord l’entité sioniste, en normalisant ses relations avec elle puis en signant un accord sécuritaire de cette importance, le makhzen a franchi toutes les étapes de la trahison, de la compromission et de l’hypocrisie. Car, comment expliquer autrement le fait que le Maroc soit le président du comité de libération de la Palestine d’un côté, et qu’il entretienne des relations de cette sorte avec le colonisateur de cette même Palestine, on a l’impression d’avoir des pieds en bas pour marcher et des pieds aussi à la place de la tête.

L’Algérie, spécialement visée

Quant à l’accord signé par le ministre sioniste de la défense avec les responsables marocains, il concerne ‘tous les domaines sécuritaires et de renseignement’ et, bien entendu, le pays visé n’est autre que l’Algérie.

L’Algérie qui a toujours dit non à l’occupation sioniste de la Palestine et aussi non à l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc qui se découvre un penchant pour la colonisation d’autres pays après avoir été lui-même colonisé, et qu’il le demeure jusqu’à maintenant d’ailleurs.

Grâce à cet accord, le Mossad aura toute latitude pour installer ses bases d’écoute et d’espionnage visant l’Algérie, il pourra même lancer des opérations d’infiltration.

En plus, et alors que le peuple marocain meurt de faim, le makhzen a acquis des armes sophistiquées auprès de l’entité sioniste, des armes qui coutent énormément cher, et, gâteau sur la cerise : le dôme de fer, grâce auquel il espère se prémunir d’une attaque algérienne. Il faut dire que pour arriver à cela, c’est que la peur est vraiment grande chez le roi et ses subalternes.

Les deux parties ont donc signé un protocole d’accord qui lance la coopération sécuritaire « sous tous ses aspects » (planning opérationnel, achats, recherche et développement) entre eux, un an à peine après la normalisation de leurs relations, face aux « menaces et défis dans la région », selon les médias sionistes.

Et le roi ?

Eh oui, au milieu de toute cette transe sioniste, personne ne dit pourquoi le roi n’a pas reçu (au grand jour) le ministre de la défense sioniste qui a signé ‘un accord historique’ concernant la sécurité menacée du Maroc, il a juste parrainé la visite. Nous nous rendons compte là jusqu’où peut arriver l’hypocrisie quand elle est pratiquée par les rois et les princes : elle n’a aucune mesure ni discernement. C’est d’ailleurs ce qui est toujours arrivé lorsque des accords sont signés avec l’entité sioniste, le roi a peur de se mouiller publiquement, il charge ses ministres de ces tâches !

Enfin, Mohamed 6 (il devrait changer de nom), oublie toujours qu’il sera toujours considéré comme un arabe, un africain, qui s’est vendu à ses maitres et qui sera ‘dégommé’ dès qu’ils n’auront plus besoin de lui. Ceci d’un côté. Il oublie aussi que l’Algérie est fière, qu’elle ne sera jamais à vendre, que son peuple sait faire la part des choses et que son armée veille sans répit pour repousser toutes ces bassesses et ces trahisons. Non, même le mossad ne pourra rien faire contre l’Algérie, dont le peuple en entier est uni autour de son président et de son armée, les algériens n’accepteront jamais d’être des esclaves. Et ils sauront se prémunir de toutes les trahisons.

Tahar Mansour

 

Twitter La Patrie News

Articles récents

Articles similaires