Berlin avertit Ankara : De l’eau dans le gaz en méditerranée orientale  

 Berlin avertit Ankara : De l’eau dans le gaz en méditerranée orientale  

Il y a de l’eau dans le gaz en Méditerranée orientale. Depuis quelque jour, le navire d’exploration pétrolière turc « Oruç Reis », escorté de plusieurs bâtiments militaires, est revenu dans les eaux au sud de l’île grecque de Kastellorizo, dans une zone économique exclusive (ZEE) revendiquée par la Grèce.

En exploration, ceci a provoqué le courroux non seulement de la Grèce qui revendique ces zones mais également des pays comme l’Allemagne. Ainsi, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a appelé mardi la Turquie à « mettre fin au cycle de la détente et de la provocation » en Méditerranée orientale où Ankara vient de renvoyer un navire d’exploration pour rechercher du gaz naturel, au risque de raviver une crise avec la Grèce.

« S’il devait effectivement y avoir de nouvelles explorations du gaz turc dans les zones maritimes les plus controversées de la Méditerranée orientale, ce serait un revers majeur pour les efforts de désescalade », a ajouté dans un communiqué le chef de la diplomatie qui se rend mardi en Grèce et à Chypre pour évoquer notamment ces tensions.

« Ankara doit mettre fin au cycle de la détente et de la provocation si le gouvernement est intéressé par des pourparlers – comme il l’a assuré à plusieurs reprises », a déclaré le ministre dont le pays occupe actuellement la présidence tournante de l’Union européenne.

Ferhat Zafane