Bloqués à Nouakchott, des étudiants mauritaniens en Algérie manifestent devant le président Ould El-Ghazaouani

Bloqués à Nouakchott, des étudiants mauritaniens en Algérie manifestent devant le président Ould El-Ghazaouani

La crise du coronavirus ne cesse de faire des malheureux. Hier dimanche, des étudiants mauritaniens en Algérie ont été arrêtés par les forces de l’ordre de leur pays pour avoir tenté de manifester devant  Mohamed Ould El-Ghazaouani, président de la République islamique de Mauritanie.

Les protestataire ont saisi la présence du président à la finale de la coupe de Mauritanie pour brandir une banderole, indique l’agence officielle de ce pays voisin. Sur cette dernière l’on peut lire : « l’avenir de 150 étudiants est en danger ! Où êtes-vous monsieur le président ? »

A cause de la pandémie de coronavirus, les autorités algériennes maintiennent les frontières fermées. Une mesure, qui selon eux, peut compromettre leur année universitaire.

Inquiets d’une éventuelle reprise des cours et examens dans les universités algériennes, les étudiants mauritaniens ont demandé au président et au gouvernement de trouver une solution à leur problème.

Ils ont également réclamé l’intervention de l’ambassade de Mauritanie à Alger pour faire pression sur les pouvoirs publics afin qu’une dérogation leur soit accordée.

Skander Boutaiba