Boulakhras : « Le capital humain est la clef de voûte de toute notre stratégie »

Boulakhras : « Le capital humain est la clef de voûte de toute notre stratégie »

Dans une déclaration exclusive à la Patrie news, en marge des travaux de la réunion des directeurs des sociétés métiers de son groupe, le P-DG de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, rappelle que la rencontre d’aujourd’hui s’articule sur trois axes principaux.

« Le premier axe est de faire le bilan des réalisations de l’année 2020, qui était, malgré la pandémie, satisfaisant sur plusieurs aspects, avec quelques insuffisances prises en charge par des plans d’action de rattrapage, et les chiffres sont là. Plus de 72% des objectifs zones d’ombre ont été réalisés, 63% pour les agriculteurs, et environ 65% pour ce qui est des raccordements des zones d’activité des secteurs névralgiques sur lesquels reposent toute la stratégie de relance économique, et pour lesquels Sonelgaz accompagnerait par les deux énergies cette stratégie » a tenu à nous préciser le premier responsable de Sonelgaz.

Abondant dans le même sens, notre interlocuteur précise que le deuxième axe de cette rencontre est aussi une vision prospective sur 2035, « que nous avons baptisée « Sonelgaz 2035 » sur laquelle s’articulent ces axes principaux, à savoir, l’amélioration de la performance du service public et sa modernisation, la contribution au programme national de transition énergétique notamment le volet énergie renouvelable, et la digitalisation. Pour celle-ci, nous avons fixé 2026 pour digitaliser toute Sonelgaz, sachant que nous avons déjà franchi un grand pas en la matière, mais il reste toujours un travail à faire en matière de gestion des réseaux jusqu’à la digitalisation des process et de gestion, la numérisation, et jusqu’à la gestion du courrier  et des logiciels de fonctionnement » rappelle M. Boulakhras, soulignant que son groupe est également sur une dynamique internationale, « nous avons des capacités et des potentiels, et nous avons des objectifs à atteindre pour améliorer notre performance à l’international pour être plus compétitif et contribuer à la réduction de la facture d’importation » ajoute-t-il.

Enfin, le P-DG de Sonelgaz rappelle que le capital humain est aussi parmi les axes qu’ils ont fixé, sur lequel reposerait toute cette stratégie. « A cet effet, nous avons prévu beaucoup d’actions en la matière qui visent le renforcement du capital humain, du recrutement jusqu’au développement des ressources humaines, la formation, et même nous avons pris le concept des quatre hauts potentiels CHP, c’est un nouveau vivier que nous avons crée pour préparer les managers de demain, et bien sûr, le rajeunissement graduel, et donner la chance à tous ces jeunes algériens engagés pour leur donner cette possibilité d’évoluer », conclut notre interlocuteur.

Yahia Maouchi