Brahim Boumzar :« 2020 a été une année très difficile pour mon secteur »

Brahim Boumzar :« 2020 a été une année très difficile pour mon secteur »

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar a affirmé, aujourd’hui, que l’année 2020 avait été difficile pour le secteur postal en raison de la pandémie de Corona.

Le ministre a ajouté, lors de sa présentation des réalisations du secteur, que malgré la situation difficile, son secteur a pu réaliser des prouesses grâce à la stratégie de modernisation adaptée.

Pour étayer ses propos, M. Bomzar a indiqué que le débit de la connexion Internet a été amélioré, au grand ‘’bonheur’’ des citoyens et les clients grâce aux téléphones fixes et mobiles.

Dans le même ordre d’idée le ministre rappelle que, le câble sous-marin a également été réalisé, et le système fonctionne actuellement, une chose qui permettra d’augmenter le débit qui sera doublé au cours de l’année en cours.

Par ailleurs, le ministre a déclaré que le réseau de communication a été intensifié et modernisé, 7 000 km de fibre optique ont été réalisés et que les technologies hautes pressions ont continué à être étendues, avec l’achèvement de 133 nouvelles connexions.

Il a expliqué à ce sujet, qu’il y avait eu une amélioration de 40% du flux des services pour les communications et Internet, mais cela reste insuffisant pour les aspirations des citoyens.

Quant aux zones d’ombre, le ministre affirme que, 85% des projets ont été réalisés dans 482 zones isolées. Les axes routiers, en particulier dans le sud de l’Algérie, étaient couverts par le réseau.

En ce qui concerne les installations postales, au cours de l’année 2020, le ministre précise que, plusieurs opérations de réhabilitation ont été réalisées, en plus de la réception de nouveaux  bureaux de poste qui contribueront dans l’accessibilité aux services postaux.

Yahia Maouchi