Brèves de Tunisie

Brèves de Tunisie

Le président Kais Saied sur l’avenue Habib Bourguiba : même s’il n’a fait aucune déclaration à la presse, le président tunisien Kais Saied a eu quelques entretiens avec des citoyens lors de sa sortie aujourd’hui dimanche 1er août 2021 sur l’avenue Habib Bourguiba à Tunis. C’est un signal fort aussi bien à ses détracteurs de l’intérieur que de l’extérieur qu’a voulu envoyer le président tunisien en ‘faisant un tour’ au centre de la capitale, au milieu des citoyens, pour dire qu’il n’est nullement un dictateur mais, au contraire, il est très près du peuple qui le soutient dans sa démarche tendant à sauver le pays de la rapine et de la corruption.

Un don de 1,5 millions de doses de vaccin anti-covid19 : l’Italie a fait un don de 1,5 million de doses de vaccin anti-covid19 à la Tunisie qui se débat dans une situation très dangereuse à cause du nombre de cas trop élevé enregistrés quotidiennement. Le don a été réceptionné à Tunis en présence du président tunisien et de l’ambassadeur d’Italie à Tunis. Plusieurs pays européens et autres, dont l’Algérie, ont envoyé de doses de vaccins et du matériel médical à la Tunisie après l’envolée spectaculaire du nombre de cas de contamination par le covid19 durant les dernières semaines. Aujourd’hui, dimanche 1er aout 2021, la Tunisie a enregistré 3316 nouveaux cas et 172 décès, pour une population totale d’à peine 11 millions d’âmes.

Le président Kais Saied promet de lutter contre la traite d’êtres humains : à l’occasion de la réception de 1,5 million de doses de vaccin offerts par l’Italie, le président tunisien a assuré que la Tunisie continuera de lutter contre la migration clandestine et la traite d’êtres humains. Kais Saied a affirmé que des réseaux tentaient de reproduire le scénario de 2011 et a mis en garde contre l’instrumentalisation politique du phénomène de l’immigration clandestine.

Des personnalités tunisiennes soutiennent le président Kais Saied : ils sont actuellement une trentaine de personnalités tunisiennes de divers horizons qui ont adressé une lettre ouverte au président Kais Saied et à l’opinion nationale et internationale pour déclarer qu’ils soutiennent les décisions prises par le président et affirment que ce n’est nullement un coup d’Etat. Ils ont, dans le même temps, refusé toute ingérence étrangères mais comptent sur la solidarité de pays frères et amis pour ‘appuyer les choix du peuple tunisien’.

Tahar Mansour