CAN 2021, reportée à 2022 (Groupe C): Le Maroc qualifié en 8è et Gabon 1 – Ghana 1

CAN 2021, reportée à 2022 (Groupe C): Le Maroc qualifié en 8è et Gabon 1 – Ghana 1

 

Dans le groupe « C », de la CAN qui se déroule actuellement au Cameroun, la sélection marocaine, a enregistré sa deuxième victoire dans cette compétition, ce vendredi, en battant les Iles Comores (2-0) pour se qualifier aux huitièmes de finale.

Après avoir gagné face au Ghana lors de son premier match (1-0), la sélection marocaine, bien drivée par l’ex coach des Verts, Vahid Halilhodzic, a confirmé en gagnant 2-0 face aux coriaces Comoriens, dans un match bien disputé.

Pourtant les marocains ont ouvert la marque très tôt, soit au quart d’heure du jeu par

Selim Amallah, après avoir éliminé deux adversaires à l’intérieur de la surface de réparation.

On s’attendait alors à un score lourd au vue de la domination des marocains, mais, les Comoriens se sont bien battus repoussant les différentes tentatives des marocains comme celles de Boufal à la 74e, Hakimi à la 77e et Aguerd et Saiss à la 88e.

De plus, les marocains ont frappé deux fois les montants des bois adverses et notamment par Aguerd (37e) et Amallah (72e).

Le manque d’efficacité marocain est bien illustré par ce penalty raté par Youssef En-Nesyri, entré en cours de jeu, qui a tiré plein axe avant que le gardien Ben Boina ne repousse le cuir du bout du pied. Mais, le brillant gardien s’est, tout de même incliné une seconde fois durant ce match, soit à la dernière minute du jeu lorsqu’il a été battu par Aboukhlal (89’).

A la suite de ce deuxième succès consécutif du Maroc, les joueurs de Halilhodzic devront disputer un dernier match, de cette poule contre le Gabon, mais ça ne sera qu’une simple formalité dans la mesure où les Lions de l’Atlas sont déjà en 8es de finale.
Dans l’autre match de ce groupe, entre le Gabon et le Ghana, c’est les Ghanéens qui ont ouvert la marque grâce à l’inévitable André Ayew (18’).

Par la suite, on jouait la 88ème minute du jeu, quand, Alleviah est lancé légèrement sur la gauche, avant de placer un passement de jambes devant Yiadom et Amartey puis marque d’une puissante frappe croisée. Et c’est l’égalisation des gabonais.
Mais au coup de sifflé de l’arbitre algérien Benbraham, les joueurs ghanéens, dont André Ayew  sème la pagaille contre le coach du Gabon, Neveu. « Appelez le numéro 25 » déclare l’arbitre à un joueur ghanéen, en brandissant un carton rouge. Ainsi Tette ne jouera pas le prochain match de son équipe.

La joie des gabonais pour ce nul est bien méritée, faut-il le faire remarquer.


Saïd B.

 

Twitter La Patrie News

Articles récents

Articles similaires