Canoë-Kayak  (Course d’Huningue) : L’Algérienne Bouzidi terminé à l’honorable 5ème place

Canoë-Kayak  (Course d’Huningue) : L’Algérienne Bouzidi terminé à l’honorable 5ème place

 

Pour sa première participation sous les couleurs nationales, la pagayeuse algérienne Caroline Bouzidi, a réussi une honorable cinquième place lors d’une compétition internationale de Niveau 3, disputée à Huningue (France).

Ainsi donc et dans cette compétition marquée par la participation de certaines grandes championnes du monde et olympiques, Bouzidi a réussi à se frayer un chemin, pour terminer finalement parmi les cinq premières.

 » C’est la première fois que je représente l’Algérie et je suis très contente de prendre ce nouveau départ », a indiqué Caroline Bouzidi, citée dans un communiqué de la fédération algérienne des sociétés d’aviron et de canoë-kayak (FASACK).

Il est tout aussi important de rappeler que spécialisée en Canoë-Kayak (Version Slalom), Bouzidi avait commencé sa carrière internationale au sein des jeunes catégories de l’équipe de France. Elle y avait connu une certaine gloire, en décrochant plusieurs titres, notamment, ceux de championne d’Europe en Kayak (2012 et 2013), championne du monde « par équipes » en 2014, et 4e aux championnats du monde de canoë biplace mixte, en 2019.

Cependant, Bouzidi a décidé de changer de Cap dernièrement, en optant pour le maillot de l’Algérie, et la compétition à Huningue était sa toute première sous le maillot vert et blanc.

A noter, au passage que Huningue, est communément appelée la région des trois frontières, car englobant la France, l’Allemagne et la Suisse. La compétition de canoë-kayak qu’elle abrite est considérée comme l’une des plus prestigieuses, car habituée à drainer la participation de certaines grandes championnes, mondialement reconnues.

Il est aussi utile de savoir qu’outre Bouzidi, l’Algérie a engagé une deuxième représentante dans cette compétition, en l’occurrence, Anaïs Mouhoub, mais cette dernière n’a pas réussi à se qualifier pour les finales.

Il y a lieu de faire remarquer aussi que Bouzidi et Mouhoub sortent à peine de leur période de préparation hivernale et cette compétition a été l’une de leurs toutes premières en ce début de l’année 2022.

« Le plus gros de la saison aura lieu pendant l’été, avec les coupes du monde en juin, et les championnats du monde en juillet. D’ici là, nous allons monter crescendo », a expliqué Bouzidi, en conclusion.

Saïd Benmadi

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles