Célébration du solstice d’été à Genève : Manifestation pour l’autodétermination des peuples

Célébration du solstice d’été à Genève : Manifestation pour l’autodétermination des peuples

A l’occasion du premier jour des sessions régulières du Conseil des Droits Humains à l’ONU et du premier jour de l’été, les associations genevoises Maloca Internationale et Mos_Espa manifestent sur la Place des Nations aux cotés des représentants du peuple sahraoui et du peuple pijao (Colombie).

Avec l’installation d’un tipi, maison traditionnelle amérindienne et d’une khaima, maison traditionnelle saharaoui, nous rendons visible la question du droit à l’autodétermination pour des peuples qui actuellement n’en bénéficient pas : le peuple Sahraoui, le peuple Palestinien, le peuple Colombien, le peuple Amérindien, le peuple Kurde, le peuple Tibétain.

Ce projet bénéficie de l’appui du Centre Zagros pour les droits de l’Homme (Genève), de l’association pour l’Amitié avec le Sahara Occidental (Bogota) et du généreux soutien de Mykolabs. MALOCA INTERNATIONALE Lundi 21 juin 2021, 15h-20h Place des Nations, Genève Célébration du solstice d’été & Manifestation pour l’autodétermination des peuples.

A l’occasion du premier jour des sessions régulières du Conseil des Droits Humains à l’ONU et du premier jour de l’été, les associations genevoises Maloca Internationale et Mos_Espa manifestent sur la Place des Nations aux cotés des représentants du peuple sahraoui et du peuple pijao (Colombie).

Avec l’installation d’un tipi, maison traditionnelle amérindienne et d’une haima, maison traditionnelle sahraoui, nous rendons visible la question du droit à l’autodétermination pour des peuples qui actuellement n’en bénéficient pas : le peuple Sahraoui, le peuple Palestinien, le peuple Colombien, le peuple Amérindien, le peuple Kurde, le peuple Tibétain.

Les tambours, joués en continu, célèbrent le solstice d’été et activent la force solaire qui nous donne l’énergie d’améliorer notre vie et celle des autres. Un rituel au tambour sera également donné en mémoire des personnes tuées et disparues en Colombie, depuis le 29 avril 2021. Mme Omeima Abdeslam, représentante de la République Démocratique Sahraoui prendra la parole.

R.I