Charaf Eddine Amara : « Eu égard à son standing, l’Algérie n’est pas assez représentée à l’international »

 Charaf Eddine Amara : «  Eu égard à son standing,  l’Algérie n’est pas assez représentée  à l’international »

Le président de la Fédération algérienne de football, Charaf Eddine Amara , a déclaré que le tirage au sort de la Coupe Arabe 2021 au Qatar a été l’occasion de rencontres très fructueuses avec les responsables de nombreuses instance footballistiques internationales que ce soient africaines ou autres   où de nombreuses questions relatives à la discipline  ont été soulevées.

Le premier responsable de la fédération algérienne de football, nouvellement élu à la tête de cette auguste institution en remplacement de Kheireddine Zetchi, a déclaré dans une intervention , vendredi 30 avril  à l’émission «Football Studio» de la radio nationale, que  la nécessité de la présence de l’Algérie dans ces rencontres  de football a été soulignée, faisant référence dans le même contexte à l’histoire ancienne du football algérien, à son sacre en Coupe d’Afrique, ce qui lui permet d’assumer une position digne d’elle, dans tous les organismes et projets visant à développer le football africain.

 

Charaf -Eddine  Amara  a ajouté qu’une copie de la loi fondamentale appelée à être modifiée  et à mettre à jour pour être conforme aux lois de la FIFA, a été présentée.

«Nous avons parlé de la nécessité de modifier la loi fondamentale et confirmé que l’Algérie a toujours été dans le cadre de consultations concernant la mise à jour de la Loi fondamentale et nous n’avons pas eu de position hostile. Il y avait des mesures à prendre, et malgré le retard, nous avons présenté la version modifiée, et après son approbation, nous la transmettrons aux instances du football telles que la FIFA et l’Assemblée générale après consultation des autorités compétentes », a-t-il dit à ce propos.

Dans son évaluation des réunions qu’il a eues  avec les présidents  des fédérations arabes et africaines, ainsi qu’avec le président de la FIFA et de la CAF, et  le président de l’Association qatarienne de football, Charaf Eddine Amara les a qualifiées de «concluantes et de très positives»

A ce sujet le premier responsable de la FAF a indiqué également qu’une autre rencontre avec le président de la CAF aura lieu ultérieurement alors que celle qui l’a réuni avec Gianni Infantino a été,  selon lui, «très positive» et ajouté que celui-ci s’est engagé à apporter le soutien de la FAF pour le développement du football algérien

J’ai rencontré Belmadi…

Interrogé sur s rencontre avec le sélectionneur national Djamel Belmadi Charaf Eddine a indiqué : «  Effectivement j’ai rencontré le coach national Djamel Belmadi avec lequel j’ai échéances qui attendent les camarades de Ryad Mahrez ».

Ammara a confirmé  que ce dernier sera en Algérie à la fin du mois pour entamer les préparatifs des échéances à venir à savoir les éliminatoires de la coupe du monde.

 Ferhat Zafane