Chanegriha : « l’ANP assume ses responsabilités selon la constitution »

Chanegriha : « l’ANP assume ses responsabilités selon la constitution »

Une cérémonie honorant la formation militaire des forces terrestres a eu lieu au siège du ministère de la Défense nationale à Alger. A cette occasion,  le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a adressé ses plus chaleureuses félicitations aux membres participants pour leurs efforts, qu’ils ont déployés avec dévouement et sincérité pour honorer l’Armée nationale populaire et l’Algérie, en disant : « vous avez démontré un niveau élevé de préparation au combat et de contrôle sur l’utilisation de diverses armes et technologies dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, et l’image que vous en avez dessinée reflète la réputation qu’elle possède » se félicite-t-il.
Dans son discours, le chef d’état-major de l’ANP a ajouté : « Il convient de rappeler que la  stabilité  dans laquelle vit aujourd’hui notre pays,  n’est pas venue du vide, mais plutôt des grands sacrifices consentis par les hommes tout au long des années de lutte, ce qui a permis à notre armée d’acquérir une expérience unique dans la lutte contre le terrorisme et le sabotage » rappelle  Said Chanegriha.
Le chef d’état-major de l’armée a également appelé la formation militaire des forces terrestres à réfléchir aux sacrifices de ceux qui les ont précédés, qui se sont sacrifiés pour préserver le caractère républicain de l’État et ont su vaincre le terrorisme barbare et contrecarrer son projet obscurantiste, afin de préserver les acquis et de poursuivre les efforts.
 Said Chanegriha rappelle  également que la sécurité et la stabilité que connaît notre pays n’ont pas été atteintes sans effort, indiquant qu’elles sont le résultat d’une vision globale du concept de sécurité adoptée par les dirigeants suprêmes conformément aux directives du président de la République.
Enfin, M. Chanegriha a affirmé que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale, s’acquitte de ses grandes responsabilités conformément à ses devoirs constitutionnels.
Yahia Maouchi