Clôture forum économique algéro-libyen : des recommandations à mettre en oeuvre

Clôture forum économique algéro-libyen : des recommandations à mettre en oeuvre

Les travaux du forum économique algéro-libyen ont pris fin hier. A l’issue de ce rendez-vous, les deux parties ont formulé une série de recommandations à mettre en œuvre. Il s’agit de confirmer la nécessité de réactiver les accords bilatéraux, avec une évaluation du cadre réglementaire du partenariat à même de le rendre compatible avec les développements enregistrés au niveau des deux pays. Aussi un appel est lancé pour créer conseil d’affaires algéro-libyen à travers lequel seront  renforcés le flux des investissements.

Pour aller de l’avant, les rédacteurs de ces recommandations ont appelé à poursuivre des mesures logistiques et techniques liées à la l’opérationnalité  du poste frontalier terrestre de Debdeb-Ghadamès pour les marchandises et l’ouvrir prochainement. La tenue d’une
rencontre bilatérale au niveau des experts est également relevée, ainsi que l’ouverture des lignes maritimes et la  possibilité d’ouverture d’une ligne aérienne.

Par ailleurs, les deux parties ont appelé à encourager les hommes d’affaires et les encourager à nouer des partenariats gagnant-gagnant et consacrer les investissements, et  aussi encourager la coopération dans le domaine agriculture saharienne en mettant en place un réseau d’échange d’expériences.

S’ajoute le renforcement de la concertation pour mieux tirer profit de la Zlecaf. Notons également qu’à l’issue de ce forum deux accords ont été signés. L’un, signé par la CACI et l’Union générale des chambres de commerce de l’industrie libyenne, porte portant création d’unconseil d’affaire algéro libyen.

Selon Mme Behloul, Directrice de la CACI, «c’est un cadre approprié pour le développement des relations économiques et commerciales». Le second, contrat de confidentialité  entre le groupe palma spécialisé dans  yaourt, lait et dérivé, côté algérien, et Ennacim food côté
libyen.

Yacine Bouali