CNESE-Ligue Arabe : Les moyens d’améliorer l’inter-investissement en débat

CNESE-Ligue Arabe : Les moyens d’améliorer l’inter-investissement en débat

Le Secrétaire général (SG) de la Ligue Arabe, Ahmed Abou El-Gheit, a salué ce 06 septembre le « rôle important » que joue l’Algérie sur la scène africaine et arabe.

Recevant au siège du secrétariat général de la Ligue Arabe, le président du Conseil économique, social et environnemental algérien, (CNESE) Rédha Tir Abou El-Gheit s’est également  félicité des dernières décisions du président de la République, portant sur le redéploiement de la diplomatie algérienne.

Les discussions ont aussi porté sur, « la situation dans la région, les moyens d’améliorer l’inter-investissement dans les pays arabes et le rôle de la Ligue arabe dans la fourniture de solutions aux crises actuelles ».

A l’occasion, le président du Conseil économique, social et environnemental algérien, Reda Tir, a invité le SG de la Ligue Arabe à prendre part, à la réunion de l’Assemblée générale de l’Association des conseils concernés par les affaires économiques et sociales, qui sera organisée par l’Algérie les 22 et 23 novembre prochain, en collaboration avec l’union Africaine,  sous le haut patronage du président de la république Abdelmadjid Tebboune.

« La rencontre avec le secrétaire général de la Ligue des États arabes a porté sur l’évaluation de la situation en Algérie et la région, le rôle de la Ligue arabe dans l’apport de solutions aux crises actuelles, et les relations fortes entre la Ligue et l’Algérie compte tenu de la présence de grandes factions dynamiques », a affirmé Rédha Tir au terme de sa rencontre avec Ahmed Abou El-Gheit.

En fin,  Rédha Tir a rappelé le rôle que joue CNESE, aux niveaux international et régional  qui est « d’encourager le rôle de la société civile et du secteur privé à contribuer aux projets de développement modernes, et son rôle dans la coopération avec les organisations internationales et régionales en encourageant le dialogue social à atteindre l’harmonie entre les trois parties de la production, à savoir les gouvernements, les travailleurs et les employeurs ».

Ainsi,  les discussions avec le Secrétaire général de la Ligue Arabe,  « ont porté sur la manière de développer les inter-investissements dans les pays arabes, où il a salué les idées et initiatives dans le cadre de la Ligue arabe qui permettraient de développer cette tendance et qui sont cohérentes avec les politiques de l’Algérie, qui tend à développer l’environnement législatif et réglementaire pour permettre à davantage d’investissements de circuler ».

Pour rappel, le président du CNESE Rédha Tir prend part aux travaux de la 47e session de la Conférence arabe du Travail qui se tient au Caire (Egypte), jusqu’au 12 septembre en cours.

Cette rencontre intervenant à l’invitation du directeur général de l’Organisation arabe du Travail (OAT), Fayez al-Mutairi, se déroulera en présence du Premier ministre égyptien, de plusieurs ministres arabes, du secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes, Ahmed Aboul Gheit et des membres des délégations représentant des organisations patronales et des fédérations ouvrières de 21 pays arabes ainsi que les représentants d’organisations arabes et internationales et de nombre d’ambassadeurs, ajoute la même source.

Intitulée « Management et microprojets, la voie vers le développement durable et l’autonomisation », cette session évoquera plusieurs thèmes dont « l’impact du développement technologique sur l’environnement du travail» et « les exigences de l’économie verte pour assurer les opportunités de travail ».

La rencontre sera l’occasion pour M. Tir de discuter avec le directeur général de l’OAT, étant un partenaire et accompagnateur dans la fondation de la Ligue arabe des conseils économiques et sociaux et instances similaires, de la tenue de la prochaine Assemblée générale de la Ligue, prévue les 22 et 23 novembre prochain à Alger.

Le Conseil d’administration de la Ligue arabe des Conseils économiques et sociaux, de l’environnement et instances similaires avait tenu le 22 juin dernier une réunion par visioconférence avec la participation de l’Algérie, de la Jordanie, de la Palestine, du Maroc et du Soudan, en présence du directeur général de l’OAT.

La proposition d’organiser la prochaine réunion de l’Assemblée générale de la Ligue à Alger a été approuvée à l’unanimité par les participants à cette rencontre consacrée à la révision des textes réglementaires et du fonctionnement de la Ligue, ainsi qu’à l’établissement de sa feuille de route.

Dj. Am