Collaboration Kahrakib- SKTM : Des perspectives de développement dans le domaine des énergies renouvelables

Collaboration Kahrakib- SKTM

Des perspectives de développement dans le domaine des énergies renouvelables

Un nouveau marché pour la fabrication et l’installation de 14 postes Shelter est en voie d’être signé entre la société de Travaux et Montage Electriques, Kahrakib et Shariket Kahraba Wa Taket Moutadjadida, SKTM. 

Un marché qui conforte la Direction des tableaux électriques (TABEL) de Kahrakib dans sa stratégie de développement pour les années à venir et, plus particulièrement, dans son ambition d’avoirune place de choix dans le domaine des énergies renouvelables.    

Mme Toumi Djoher

La DTE (TABEL) est en mesure d’étudier et de fabriquer de nouveaux produits sur mesure, en fonction de la demande du marché et des spécificités exigées par nos clients, a affirmé la Directrice par intérim de Tabel, Mme Toumi Djoher, en réponse à une question sur les perspectives de développement de la société.

Grâce à un savoir-faire avéré cumulé au cours des ans, a-t-elle par ailleurs ajouté, Tabel (DTE), spécialisée dans la fabrication des tableaux électriques « aspire également àjouer un rôle prépondérant dans le domaine des énergies renouvelables, en commençant par la maitrise de cette technologie avant d’intervenir plus spécialement dans les phases d’une installation photovoltaïque, »  Pour Mme Toumi, « KAHRAKIB DTE a, en effet, la compétence dans ces types de produit et pourra développer des prototypes conformes aux cahiers des charges de ses clients.»

En plus des enjeux liés au réchauffement climatique, l’épuisement des ressources énergétiques traditionnelles, le pétrole, le gaz naturel entre autres, le recours aux énergies propres, n’est plus une question de choix pour les pouvoirs publics, mais beaucoup plus une question de devenir.

D’autant plus que l’Algérie jouie d’un potentiel solaire des plus importants de par le monde, et d’un potentiel éolien également non négligeable, ajoutés à l’étendue de son territoire, lui permettant d’implanter les ouvrages de production d’électricité par les procédés renouvelables sans encombre.

C’est dans ce contexte que le Groupe Sonelgaz, à travers ses différentes filiales, notamment SKTM et Kahrakib compte étendre l’exploitation des réseaux d’énergie électrique isolés du sud (production d’électricité en conventionnel) et des énergies renouvelables pour l’ensemble du territoire national.

Yahia Benaïssa