Comité sahraoui pour les droits de l’Homme : Communiqué de presse

Comité sahraoui pour les droits de l’Homme : Communiqué de presse

Après une épopée héroïque de constance et de défi qui a duré plus d’un an dans la ville occupée de Boujdour, un groupe d’activistes des États-Unis d’Amérique, et dans une démarche humanitaire et courageuse, a pris l’initiative de briser le siège injuste imposé par la monarchie contre la famille de Sid Brahim Khaya (Sultane,  Louwaâra Sid Ibrahim Khaya) et sa mère, Minto Embirik

Le Comité national sahraoui pour les droits de l’homme, qui apprécie hautement cette initiative louable des militants américains pour mettre fin au siège injuste, dénonce l’incapacité et le silence des organes et mécanismes officiels de l’ONU concernés par le suivi et la protection des droits de l’homme et des peuples, à fournir le plus bas normes de protection, qui ont encouragé l’État d’occupation marocain à commettre des crimes contre l’humanité sans punition.

Le Comité exprime sa grande appréciation et sa solidarité pour ce que la famille de Sid Brahim Khaia a fait au milieu de la résistance pacifique et sa capacité illimitée à relever le défi face à l’arrogance de l’État occupant marocain, face à toutes les méthodes de répression, abus, viols et traitements dégradants de la dignité humaine. Les rangs de la résistance pacifique progressent et des pages lumineuses d’héroïsme et de sacrifice sont enregistrées au nom de la fierté et de la dignité de son peuple et de la liberté et de l’indépendance de sa patrie.

À cette occasion, le Comité tient à exprimer ses remerciements et sa gratitude à toutes les voix libres à travers le monde qui ont condamné le crime de l’État occupant et ses pratiques inhumaines et dégradantes à l’encontre de la famille de la défenseuse des droits humains Sultana Khaya. par exemple : les médias algériens pour le mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui à travers The World, Amnesty International, Human Rights Watch, Robert Kennedy Human Rights and Justice Organization, Right Live for Jews, Front Organization for Human Rights Defenders, American Dignity Organization, Genève Groupements d’Etats et Organisations Internationales, Activités sahraouies en faveur des droits de l’homme dans la partie occupée de la République sahraouie et les camps d’Azza Et la dignité…

– Le Comité considère la levée du siège par les militants américains et leur présence dans la maison assiégée, comme un message clair à la monarchie, considérant que le Maroc est un pays occupant et ne possède aucune souveraineté de droit international sur le Sahara Occidental et est pas reconnu pour l’application de sa loi sur ces terres désertiques ni ses institutions destinées à servir l’occupation dans une tentative désespérée de polir son image notoire et sa réputation dans le domaine des violations flagrantes et systématiques des droits de l’homme et des peuples, et il est également un message d’avertissement à l’opinion publique internationale sur la gravité de ce qui se passe dans les coulisses des crimes contre l’humanité contre les civils sahraouis sous occupation.

– Le comité félicite tous les médias algériens et les journalistes algériens qui ont pris une position professionnelle historique pour véhiculer la vérité et contribuer à l’érosion du régime colonial marocain, et pour contribuer à leurs efforts pour mettre fin au siège médiatique imposé à la famille de Sayed Ibrahim Khaia et sur la cause du désert à l’international par Rabat et le lobby français et sioniste soutenant la thèse expansionniste marocaine.

– Le comité apprécie hautement le travail de sensibilisation et le soutien continu de l’équipe de travail afin de donner suite au siège imposé à la combattante Sultana Khaya et sa famille malgré les circonstances difficiles et le harcèlement auxquels ils ont été confrontés avec défi

Le Comité exhorte le Comité international de la Croix-Rouge, initialement chargé de la protection des civils sahraouis sous occupation, et lui rappelle sa responsabilité envers le Sahara occidental occupé en tant que pays qui n’a pas encore joui de son droit à l’autodétermination et l’indépendance, et met en garde une fois de plus contre les conséquences et les dangers découlant de la politique de l’occupation marocaine et de ses pratiques répressives et agressives à travers les organes de sécurité, militaires et judiciaires. Le Maroc l’appelle à prendre des mesures urgentes pour assurer la sécurité et la sûreté des populations sans défense citoyens sahraouis et d’envoyer une mission de ses membres pour mener une enquête indépendante sur les crimes commis par l’Etat occupant marocain

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,362SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles