Communication, digitalisation et agriculture au menu de la réunion du conseil du gouvernement d’aujourd’hui

Communication, digitalisation et agriculture au menu de la réunion du conseil du gouvernement d’aujourd’hui

Le premier ministre, ministre des finances Aimène Benabderrahmane a présidé aujourd’hui un Conseil du Gouvernement qui a vu les ministres de la communication, de la numérisation, de l’enseignement supérieur et de l’agriculture présenter des communications sur leurs secteurs respectifs.

Ainsi, le ministre de la communication, Ammar Belhimer, a présidé un avant-projet de la loi organique sur la communication ainsi que l’avant-projet de la loi sur l’audiovisuel. Cette présentation vient en application des orientations du Président de la république qui a instruit le ministre de la communication d’accélérer la présentation de ces avant-projets dans le but de leur promulgation prochaine, après la présentation des textes de loi lors du prochain conseil des ministres.

Quant au ministre de l’agriculture et du développement rural, il a présenté un projet de décret exécutif concernant les modalités d’attribution des terres agricoles faisant partie du domaine privé de l’Etat pour leur mise en valeur dans le cadre de la concession.

Le nouveau texte tend à mettre en place de nouvelles règlementations et de nouveaux textes dans l’objectif d’arriver à une exploitation optimale des terres agricoles faisant partie du domaine privé de l’Etat. Il permettra aussi de rattraper les lacunes afin d’élargir les superficies agricoles utiles au vu des capacités agricoles mises en œuvres.

Le ministre de la numérisation et des statistiques a, pour sa part, le projet d’un marché de gré à gré entre son ministère et Algérie Télécom dans le cadre de la préparation du 6ème RGPH (Recensement Général de la Population et de l’Habitat).

Enfin, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a présenté un projet de loi modifiant et complétant la loi n° 01/20 du 30 mars 2020 concernant les missions du Conseil National de la Recherche Scientifique.

Tahar Mansour