Condor : inauguration de la première usine continentale de production de surfaces TV

Condor : inauguration de la première usine continentale de production de surfaces TV

Le Président directeur général du groupe Condor, Abderrahmane Benhamadi, a supervisé, aujourd’hui, l’ouverture d’une nouvelle unité de production et d’installation d’écrans de télévision (Modules LCM) dans la zone industrielle de Bordj Bou Arreridj. C’est la première usine en Afrique pour la production de surfaces d’écran de télévision, ou ce qu’on appelle « la dalle », qui est la partie la plus importante du téléviseur, étant donné que l’écran représente 70 pour cent de l’ensemble d’un téléviseur.

A cette occasion, Abderrahmane Benhamadi, a confirmé dans une déclaration à la presse, que le groupe Condor vise, à travers l’ouverture de cette nouvelle unité, à moderniser ses investissements et à développer les processus de production, révélant que la nouvelle unité de production va permettre la création de 120 postes d’emplois directs et indirects, et que sa capacité de production est de 1 500 unités en 8 heures. Le coût total de l’investissement est estimé à 1 million de dollars.

Le PDG de Condor a également confirmé que cette nouvelle unité contribuera à réduire de 15 % les prix des téléviseurs sur le marché local. Le même porte-parole a expliqué que cette unité portera le pourcentage d’intégration dans la fabrication des téléviseurs à plus de 50 %, précisant que cela réduira considérablement les factures d’importation des composants de ces appareils, en plus de faciliter les opérations d’exportation vers les pays africains.

Par ailleurs, M. Benhamadi, a souligné l’importance de cette unité et l’apport qu’elle constituera afin d’étendre sa présence sur le marché arabe et africain, révélant que le groupe Condor est actuellement présent dans 3 pays arabes, à savoir la Tunisie, la Libye et la Jordanie, sachant que le groupe Condor a réussi à commercialiser plus de 12 millions d’appareils, dont 2 millions exportés vers plusieurs pays étrangers, avec un taux d’intégration dépassant les 22%.

Enfin, selon le premier responsable du Condor, ce nouvel investissement a pour objectif d’accompagner les nouvelles lois et la nouvelle orientation économique de l’Algérie vers l’augmentation des taux d’intégration dans les industries électroniques et électriques, afin que le taux d’intégration à la télévision passe de 22% à plus de 55%  à la fois, et l’usine s’emploiera à fournir ces écrans pour les besoins du groupe Condor qui en est à la première étape, puis, dans une seconde étape, il sera fourni aux fabricants de téléviseurs en Algérie à court terme.

De nos deux envoyés sociaux à BBA Yahia maouchi et Abdessamed Khelifa

Articles récents

Articles similaires