Conférence nationale sur la relance économique : Poursuite des travaux  

Conférence nationale sur la relance économique : Poursuite des travaux  

 

Les travaux de la réunion de la tripartite ouverts mardi, sous l’égide du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au CIC reprendront aujourd’hui.

Le président Tebboune a saisi l’occasion pour donner les orientations et les défis qui attendent l’Algerie : « Nous sommes tous du même côté de la barricade, personne ici n’est plus patriote que l’autre, nous devons  sauver notre pays  qui se trouve aujourd’hui face un tournant décisif », a martelé le président Tebboune en expliquant que « la volonté politique existe » chez les autorités disposées à « aller très  loin dans l’aide des acteurs économiques sincères et patriotes », a-t-il dit en substance à l’ouverture des travaux de cette réunion qui se déroule au CIC .

L’édification des fondements d’une économie nouvelle, selon une vision participative entre le Gouvernement et les opérateurs économiques sur la base de la confiance mutuelle, constitue l’objectif de cette réunion qui permettra à l’économie nationale de repartir sur des bases solides. Intervenant lors d’un atelier organisé dans le cadre des travaux de la Conférence nationale sur le Plan de relance économique, M. Djerrad a estimé que « l’Algérie est à un tournant décisif de son histoire, au regard des défis auxquels elle est confrontée, ce qui nécessite de se tourner vers l’avenir ».

« La situation que connait le pays actuellement offre l’opportunité d’opérer un essor pour l’édification d’un dialogue et d’un partenariat entre toutes les parties et à tous les niveaux », a ajouté le Premier ministre, affirmant que « les pouvoirs publics seuls, ne sauraient résoudre tous les problèmes, de même pour les investisseurs, d’où la nécessité d’une cohésion entre les deux parties », a fait savoir le premier ministre Abdelaziz Djerad .

Ferhat Zafane