Conseil de la ligue arabe : Lamamra refuse que la question de la rupture diplomatique avec le Maroc soit discutable 

Conseil de la ligue arabe : Lamamra refuse que la question de la rupture diplomatique avec le Maroc soit discutable 

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra,  a rejeté le fait que la décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc soit à l’ordre du jour de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères, car elle est souveraine et non sujette à discussion.

En marge de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères, et lors de ses réunions consultatives qui ont précédé la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères hier, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a souligné : « La question de la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc n’est pas et ne sera pas incluse dans l’ordre du jour de la réunion ministérielle, et que la décision de rompre les relations diplomatiques ne fait pas l’objet de discussion ou de délibération en tant que décision souveraine, définitive et irréversible.

Le ministre des Affaires étrangères a ajouté : « La décision souveraine et stricte de l’Algérie est intervenue au vu des violations graves et continues par le Maroc des obligations fondamentales qui régissent les relations entre les deux. Aussi  en plus de permettre à l’énnemi historique de lancer des déclarations hostiles contre l’Algérie, près du territoire national.

Le chef de la diplomatie algérienne a également souligné que  «  penser à toute initiative, quelle qu’en soit la nature, est considéré comme réducteur et superficiel, et ne réalise pas mais ignore l’entière responsabilité du Maroc dans la détérioration chronique des relations bilatérales et occulte l’étendue des dommages politiques et moraux. résultant des faits et des péchés soutenus par les milieux marocains.

Pour rappel, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra prend part depuis jeudi au Caire, au travaux de la session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel dédiée à l’examen de nombre de questions politiques  d’actualité dans le monde arabe, notamment la cause palestinienne,

Ferhat Zafane